Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Sports

Les Springboks remportent leur troisième Tri-Nations

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 12/09/2009

L'Afrique du Sud a confirmé sa domination dans l'hémisphère Sud en battant la Nouvelle-Zélande 32 à 29 lors de la 8e journée du Tri-Nations, qu'elle remporte pour la troisième de son histoire, après les campagnes de 1998 et de 2004.

L'Afrique du Sud a remporté le troisième Tri-Nations de son histoire grâce à sa victoire en Nouvelle-Zélande 32 à 29 (mi-temps: 22-12), samedi à Hamilton (nord) lors de la 8e journée.

Avant le dernier match qui doit se jouer samedi prochain entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie pour la deuxième place, les champions du monde en titre assoient un peu plus leur domination dans l'hémisphère sud.

Les Sud-Africains ont bâti leur succès en première période, achevée sur une avance de dix points (22-12) grâce à un essai du demi de mêlée Fourie du Preez, transformé par Morne Steyn. L'ouvreur sud-africain a également inscrit une pénalité au cours du premier acte après trois tentatives réussies par son coéquipier François Steyn, dont une de plus de soixante mètres.

Les All Blacks ont tant bien que mal collé au score grâce à quatre pénalités de Dan Carter, auteur d'un 100% au pied mais nettement moins en réussite balle en main.

Dès la reprise, l'ouvreur néo-zélandais se faisait intercepter par le centre Jean de Villiers, qui filait inscrire l'essai du break entre les perches. Morne Steyn transformait et portait l'avance à quinze points (29-12).

Commençait alors une invraisemblable tentative de remontée des All Blacks, récompensée par un premier essai de Sivivatu, transformé par Carter. L'ouvreur néo-zélandais ajoutait une pénalité mais l'Afrique du Sud répliquait grâce à Morne Steyn, rendant inutile le dernier essai du capitaine néo-zélandais Richie McCaw.

Première publication : 12/09/2009

COMMENTAIRE(S)