Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

Economie

Pékin riposte aux mesures "protectionnistes" américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2009

Pékin a ouvert une enquête antidumping portant sur des pièces détachées de voitures et de la volaille importées des États-Unis. Vendredi, Washington a renforcé les droits de douane sur les pneus en provenance de Chine.

AFP - La Chine a ouvert une enquête antidumping visant des pièces de voitures et des volailles américaines, a indiqué dimanche le ministère chinois du Commerce sur fond de nouveau contentieux commercial entre les deux pays qui doivent se retrouver au G20 à la fin du mois.

"En accord avec les lois nationales et les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le ministère du Commerce a ouvert une enquête antidumping concernant des pièces détachées de voitures et de la volaille importées des Etats-Unis", a indiqué le ministère sur son site internet.

Pékin avait averti samedi qu'il se réservait "le droit de réagir" après la décision de Washington d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les importations de pneus en provenance de Chine.

Dénoncant une "mesure grave de protectionnisme commercial", la Chine avait stigmatisé une mesure qui "non seulement viole les règles de l'Organisation mondiale du commerce, mais aussi les engagements pris par les Etats-Unis au sommet financier du G20", selon un communiqué du porte-parole du ministère du Commerce Yao Jian.

"Dans le contexte de crise économique mondiale, il s'agit d'un très mauvais exemple, la Chine se réserve le droit de réagir", avait-il averti.

Le président américain Barack Obama a signé vendredi un décret imposant des droits de douane supplémentaires sur toutes les importations de pneus pour véhicules de tourisme et véhicules légers en provenance de Chine pour une période de trois ans afin de préserver les entreprises américaines, a annoncé le porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

Ces droits s'élèveront à 35% la première année, 30% la deuxième et 25% la troisième, est-il précisé.

Le mois dernier, la Chine avait appelé les Etats-Unis à renoncer à cette mesure afin de préserver le "développement" des relations bilatérales.

Washington avait déjà décidé mercredi d'imposer des droits de douane aux tubes pour l'industrie pétrolière importés de Chine, et Pékin avait déjà réagi avec indignation.

Les Etats-Unis estiment que ces tubes importés de Chine sont subventionnés par Pékin.

Ce nouveau différend intervient avant une série de rencontres diplomatiques, Barack Obama devant en effet recevoir son homologue chinois Hu Jintao à Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est des Etats-Unis) au sommet du G20 les 24 et 25 septembre, avant de se rendre en Chine en novembre pour sa première visite officielle.

Première publication : 13/09/2009

COMMENTAIRE(S)