Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Economie

Pékin riposte aux mesures "protectionnistes" américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2009

Pékin a ouvert une enquête antidumping portant sur des pièces détachées de voitures et de la volaille importées des États-Unis. Vendredi, Washington a renforcé les droits de douane sur les pneus en provenance de Chine.

AFP - La Chine a ouvert une enquête antidumping visant des pièces de voitures et des volailles américaines, a indiqué dimanche le ministère chinois du Commerce sur fond de nouveau contentieux commercial entre les deux pays qui doivent se retrouver au G20 à la fin du mois.

"En accord avec les lois nationales et les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le ministère du Commerce a ouvert une enquête antidumping concernant des pièces détachées de voitures et de la volaille importées des Etats-Unis", a indiqué le ministère sur son site internet.

Pékin avait averti samedi qu'il se réservait "le droit de réagir" après la décision de Washington d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les importations de pneus en provenance de Chine.

Dénoncant une "mesure grave de protectionnisme commercial", la Chine avait stigmatisé une mesure qui "non seulement viole les règles de l'Organisation mondiale du commerce, mais aussi les engagements pris par les Etats-Unis au sommet financier du G20", selon un communiqué du porte-parole du ministère du Commerce Yao Jian.

"Dans le contexte de crise économique mondiale, il s'agit d'un très mauvais exemple, la Chine se réserve le droit de réagir", avait-il averti.

Le président américain Barack Obama a signé vendredi un décret imposant des droits de douane supplémentaires sur toutes les importations de pneus pour véhicules de tourisme et véhicules légers en provenance de Chine pour une période de trois ans afin de préserver les entreprises américaines, a annoncé le porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

Ces droits s'élèveront à 35% la première année, 30% la deuxième et 25% la troisième, est-il précisé.

Le mois dernier, la Chine avait appelé les Etats-Unis à renoncer à cette mesure afin de préserver le "développement" des relations bilatérales.

Washington avait déjà décidé mercredi d'imposer des droits de douane aux tubes pour l'industrie pétrolière importés de Chine, et Pékin avait déjà réagi avec indignation.

Les Etats-Unis estiment que ces tubes importés de Chine sont subventionnés par Pékin.

Ce nouveau différend intervient avant une série de rencontres diplomatiques, Barack Obama devant en effet recevoir son homologue chinois Hu Jintao à Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est des Etats-Unis) au sommet du G20 les 24 et 25 septembre, avant de se rendre en Chine en novembre pour sa première visite officielle.

Première publication : 13/09/2009

COMMENTAIRE(S)