Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le Président qui divise l'Europe?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'amour à la française, mythe ou réalité ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani en danseuse de break, un nouveau défi relevé

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Portugal : l'eucalyptus met le feu aux poudres

En savoir plus

FOCUS

Syrie : à Idleb, se reconstruire grâce au sport

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron au Congrès à Versailles : l'État-providence est-il obsolète ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : une séparation en douceur est-elle encore possible ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts à Essaouira

En savoir plus

Sports

La victoire pour Suzuki, le titre mondial pour Yamaha

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2009

La 73e édition du Bol d'Or a été remportée par la Suzuki N.1, pilotée par les Français Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four, sur le circuit de Magny-Cours. La Yamaha N.7 a été sacrée championne du monde d'endurance.

AFP - La Suzuki N.1, pilotée par les Français Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four, a remporté la 73e édition du Bol d'Or, dimanche à Magny-Cours.

La Yamaha N.7 du Team Austria, pilotée par le Français Gwen Giabbani, le Slovène Igor Jerman et l'Australien Steve Martin, en pneus Michelin, a été sacrée championne du monde d'endurance.

La Suzuki, chaussée en Dunlop, devance de trois tours la Honda Michelin N.63 et de sept tours la Kawasaki N.11 (Pirelli).

Le Suzuki Endurance Racing Team (Sert) de Dominique Méliand remporte ainsi son 13e Bol d'Or sur 30 participations. L'écurie française inscrit également son 8e succès en 10 éditions organisées dans la Nièvre depuis 2000.

Le Sert avait réalisé un doublé l'an dernier, mais faute de budget, l'écurie n'avait engagé qu'une machine cette saison, et uniquement sur les courses françaises.

La Suzuki a terminé à la 3e place aux dernières 24 heures du Mans, remportées par la Yamaha du Team Austria qui, sur sa lancée a également gagné les 8 heures d'Oschersleben (Allemagne) et les 8 heures d'Albacete (Espagne) tout en réalisant une bonne performance à Suzuka (Japon) en finissant à la 4e place derrière toutes les équipes officielles japonaises.

Grâce à ces trois victoires sur cinq épreuves, le Team Yamaha Austria, possédait 39 points d'avance sur son suivant immédiat, le RT Racing Team/Moto Virus, qui s'est classé 16e du Bol d'Or, juste en dehors des points. Il suffisait alors qu'elle termine la course pour succéder à Suzuki au classement mondial. Ce qu'elle fit en 35e position.

La dernière épreuve du Championnat du monde d'Endurance est prévue le 14 novembre à Doha (Qatar).
 

Première publication : 13/09/2009