Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Economie

Les banques françaises prêtent moins pour la première fois depuis 1998

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2009

Selon la La Banque de France, les crédits aux entreprises et aux particuliers ont chuté de 0,6 % sur un an - la première baisse depuis que la banque centrale publie cet indicateur. Les crédits aux entreprises ont dégringolé de 10,8 %.

AFP - Le montant des crédits accordés en France aux entreprises et aux particuliers a baissé en juillet sur un an, pour la première fois depuis que la Banque de France (BdF) publie cet indicateur, selon les chiffres communiqués lundi par cette institution.
  
Sur un an, la baisse atteint 0,6%, ramenant le montant des crédits à 2001,1 milliards d'euros, ce qui constitue le premier recul depuis 1998, date à laquelle la BdF a commencé à effectuer cette mesure.
  
Le recul concerne tous les établissements de crédit, la baisse étant  toutefois légèrement moindre pour les seules banques (-0,3%).
  
Ce repli est presque entièrement dû au spectaculaire ralentissement des crédits de trésorerie aux entreprises, dont le volume a baissé de 10,8% depuis juillet 2008.
  
Une baisse que les banques attribuent essentiellement au ralentissement de l'activité, qui a mécaniquement réduit les besoins de trésorerie des entreprises.

Première publication : 14/09/2009

COMMENTAIRE(S)