Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Netanyahou divise à Washington

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet "d'anéantir boko haram"

En savoir plus

FACE À FACE

Hollande : pas de "solution magique" contre le chômage

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La locomotive chinoise ralentit

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée : une tradition française?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

DÉBAT

Fessée : la France se prend une claque par le Conseil de l'Europe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quel homme noir a un job stable pendant 4 ans ?"

En savoir plus

Economie

Les banques françaises prêtent moins pour la première fois depuis 1998

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2009

Selon la La Banque de France, les crédits aux entreprises et aux particuliers ont chuté de 0,6 % sur un an - la première baisse depuis que la banque centrale publie cet indicateur. Les crédits aux entreprises ont dégringolé de 10,8 %.

AFP - Le montant des crédits accordés en France aux entreprises et aux particuliers a baissé en juillet sur un an, pour la première fois depuis que la Banque de France (BdF) publie cet indicateur, selon les chiffres communiqués lundi par cette institution.
  
Sur un an, la baisse atteint 0,6%, ramenant le montant des crédits à 2001,1 milliards d'euros, ce qui constitue le premier recul depuis 1998, date à laquelle la BdF a commencé à effectuer cette mesure.
  
Le recul concerne tous les établissements de crédit, la baisse étant  toutefois légèrement moindre pour les seules banques (-0,3%).
  
Ce repli est presque entièrement dû au spectaculaire ralentissement des crédits de trésorerie aux entreprises, dont le volume a baissé de 10,8% depuis juillet 2008.
  
Une baisse que les banques attribuent essentiellement au ralentissement de l'activité, qui a mécaniquement réduit les besoins de trésorerie des entreprises.

Première publication : 14/09/2009

COMMENTAIRE(S)