Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

François Hollande maintient le cap malgré la claque électorale

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

Economie

Bruxelles table sur une timide reprise au troisième trimestre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2009

La Commission européenne a annoncé qu'elle s'attendait à un retour à la croissance (+ 0,2 %) dès le troisième trimestre. Elle a néanmoins maintenu sa prévision d'un recul de 4 % du produit intérieur brut sur l'ensemble de l'année.

AFP - La Commission européenne table désormais sur une reprise économique dans la zone euro dès le troisième trimestre 2009, même si elle a maintenu lundi sa prévision d'un recul de 4% du Produit intérieur brut sur l'ensemble de l'année.

Dans ses prévisions économiques actualisées, Bruxelles indique s'attendre à une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 0,2% au troisième trimestre et de 0,1% au quatrième, après des reculs de 2,5% au premier trimestre et de 0,1% au deuxième.

Dans ses précédentes prévisions, publiées en mai, elle prévoyait encore une contraction de l'économie de 0,3% au troisième trimestre et de 0,1% au quatrième, avant une croissance nulle au premier trimestre 2010 et +0,1% au deuxième trimestre 2010.

"La situation économique s'est nettement améliorée depuis le deuxième trimestre, ce qui permet d'établir de meilleures perspectives de croissance pour le second semestre 2009", a indiqué la Commission dans un communiqué.

Cependant, elle a maintenu sa prévision d'un recul du PIB de 4% sur l'ensemble de l'année, tant dans la zone euro que dans l'UE, car l'activité s'est détériorée plus que prévu à la fin 2008 et au début 2009.

La Commission prévient par ailleurs que "l'incertitude reste élevée" concernant la reprise.

"S'il est possible que la reprise surprenne par son intensité à très court terme, il reste à voir dans quelle mesure elle sera durable", souligne-t-elle.

Première publication : 14/09/2009

COMMENTAIRE(S)