Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

Economie

La Chine porte plainte contre les États-Unis à l'OMC

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2009

Pékin, qui juge "abusifs" les nouveaux droits de douanes imposés par Washington aux importations américaines de pneus chinois, a déposé une plainte contre les États-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

AFP - La Chine a déposé une plainte officielle contre les Etats-Unis auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), estimant "abusive" l'imposition par Washington de droits de douane supplémentaires sur ses importations de pneus, a indiqué lundi l'ambassade chinoise à Genève.
   
Pékin considère que les nouvelles mesures américaines constituent des "pratiques abusives" qui vont "contre les règles" du commerce international, a expliqué l'ambassade dans un communiqué.
   
Le porte-parole du ministère chinois du Commerce Yao Jian a également dénoncé sur son site internet des "mesures de protection contre les pneus chinois exportés aux USA" qui "violent les règles de l'OMC".
   
Le président américain Barack Obama a signé vendredi un décret imposant des droits de douane supplémentaires sur toutes les importations de pneus pour véhicules de tourisme et véhicules légers en provenance de Chine pour une période de trois ans afin de préserver les entreprises américaines.
   
Ces droits s'élèveront à 35% la première année, 30% la deuxième et 25% la troisième.
   
M. Obama est sous pression aux Etats-Unis pour réduire les importations grandissantes de biens chinois, qui selon certaines estimations ont conduit à supprimer 5.000 emplois.
   
Cette décision a provoqué la fureur de la Chine ce week-end. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a estimé dimanche que "les Etats-Unis (avaient) failli au respect de leur engagement pris au sommet financier du G20".
   
Ceci représente "une (forme) grave de protectionnisme qui mine les liens économiques et commerciaux sino-américains ainsi que le début de la reprise économique mondiale", avait-il insisté.
   
La colère est d'autant plus grande, que, selon des experts cités par l'agence officielle Chine nouvelle, ces mesures pourraient entraîner la destruction de 100.000 emplois en Chine et coûter environ un milliard de dollars à l'industrie chinoise du pneu.
   
Pékin a ainsi dénoncé "un très mauvais exemple" dans le contexte de crise économique mondiale.
   
Dans un rapport publié lundi, l'OMC a reconnu que la crise et surtout la menace grandissante du chômage maintenait très présente la tentation protectionniste, appelant les pays du G20 à "rester vigilants" face à cette menace qui risque de ralentir la reprise économique.
   
Cette plainte ouvre la voie à des consultations entre les deux parties qui, si elles échouent au bout de 60 jours, conduiront l'Organe de règlement des différends de l'OMC à constituer un groupe spécial chargé de statuer.
   

Première publication : 14/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)