Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Asie - pacifique

Les bulletins de 2 500 bureaux de vote doivent être recomptés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2009

La Commission des plaintes électorales exige que les bulletins de 10 % des bureaux de vote soient recomptés, en raison "de preuves claires et convaincantes de fraude" lors des élections provinciales et présidentielle.

AFP - Les bulletins de quelque 10% de bureaux de vote vont être examinés et recomptés en raison de suspicions de fraude aux élections présidentielle et provinciales en Afghanistan, a indiqué une autorité électorale mardi.
   
La Commission des plaintes électorales (ECC) a ordonné la semaine dernière que soient recomptés les bulletins des bureaux de vote où ont été découvertes "des preuves claires et convaincantes de fraude".
   
Le président de l'ECC, Grant Kippen, a déclaré mardi à l'AFP que "quelque 2.500 bureaux de vote", sur un total de 25.450, "sont concernés par cet ordre, et toutes les provinces sont touchées.
   
De nombreux observateurs afghans et étrangers ont signalé des irrégularités dans tout le pays le jour des scrutins du 20 août, à plus ou moins grande échelle selon les sources.
   
Des milliers de plaintes pour fraude ont été déposées devant l'ECC, qui a prévenu que ses enquêtes pourraient encore durer plusieurs semaines. Les résultats définitifs des élections ne seront proclamés qu'une fois ces enquêtes achevées.

Première publication : 15/09/2009

COMMENTAIRE(S)