Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Economie

Japan Airlines continue à couper dans ses effectifs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2009

Japan Airlines a décidé de se séparer de 10 % de ses effectifs sur plusieurs années, ce qui représente 6 800 postes supprimés. La compagnie aérienne a déjà procédé à plusieurs plans sociaux.

AFP - Le patron de la première compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines (JAL), a annoncé mardi la suppression de 6.800 postes supplémentaires (plus de 10% des effectifs) sur plusieurs années, afin de faire de nouvelles économies.
  
Il s'agit d'un nouveau plan de restructuration décidé par JAL ces dernières années, après déjà plusieurs milliers d'emplois sacrifiés.
  
Face aux difficultés qu'affronte la compagnie, déficitaire à cause de revenus en chute sur fond de crise et autres calamités, le ministère des Transports a réuni dernièrement un panel d'experts.
  
Ces spécialistes extérieurs doivent lui prodiguer des conseils afin d'aider son redressement, en échange d'une garantie financière.
  
JAL présentait une ébauche de son plan mardi à cet aréopage, avant une rencontre avec la presse.

Première publication : 15/09/2009

COMMENTAIRE(S)