Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Samuel L Jackson et Magic Johnson pris pour des migrants

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nouveau gouvernement au Gabon: 2 membres de l'opposition font leur entrée.

En savoir plus

FOCUS

Mexique : siphonner les oléoducs, un marché juteux pour les cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Hitman et bodyguard " : Ryan Reynolds et Samuel Jackson en meilleurs ennemis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections générales en Angola : derniers meetings avant le scrutin de mercredi

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

Economie

Japan Airlines continue à couper dans ses effectifs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2009

Japan Airlines a décidé de se séparer de 10 % de ses effectifs sur plusieurs années, ce qui représente 6 800 postes supprimés. La compagnie aérienne a déjà procédé à plusieurs plans sociaux.

AFP - Le patron de la première compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines (JAL), a annoncé mardi la suppression de 6.800 postes supplémentaires (plus de 10% des effectifs) sur plusieurs années, afin de faire de nouvelles économies.
  
Il s'agit d'un nouveau plan de restructuration décidé par JAL ces dernières années, après déjà plusieurs milliers d'emplois sacrifiés.
  
Face aux difficultés qu'affronte la compagnie, déficitaire à cause de revenus en chute sur fond de crise et autres calamités, le ministère des Transports a réuni dernièrement un panel d'experts.
  
Ces spécialistes extérieurs doivent lui prodiguer des conseils afin d'aider son redressement, en échange d'une garantie financière.
  
JAL présentait une ébauche de son plan mardi à cet aréopage, avant une rencontre avec la presse.

Première publication : 15/09/2009

COMMENTAIRE(S)