Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie: à Tataouine, le sit-in continue après les affrontements de lundi

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Arnold Schwarzenegger, Mr Muscle sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump - Emmanuel Macron : Poignée de main réussie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Robert Pattison surprend dans "Good time" des frères Safdie

En savoir plus

FOCUS

Irak : Kirkouk, laboratoire du vivre ensemble

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Donald Trump : "ceci n'est pas un président"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie: Abdelmadjid Tebboune nommé Premier ministre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz, l'enfant terrible du cinéma français

En savoir plus

Asie - pacifique

Attentat-suicide contre un véhicule italien de l'Otan à Kaboul

Vidéo par Claire BILLET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2009

Au moins dix civils afghans et six soldats italiens sont morts, à Kaboul, dans un attentat-suicide contre un véhicule militaire italien de l'Otan. Des dizaines de civils ont également été blessés. Les Taliban ont revendiqué l'attaque.

AFP- Au moins dix civils afghans ont péri jeudi à Kaboul et 55 ont été blessés, selon le ministre de l'Intérieur, dans l'attentat suicide à la voiture piégée qui a également tué six soldats italiens de la force de l'Otan à bord de leur véhicule blindé.

"Dix civils ont péri et 55 autres ont été blessés", a déclaré le ministre afghan de l'Intérieur, Mohammad Hanif Atmar, cité auprès de l'AFP par son porte-parole Zemaraï Bashary.

Un peu plus tôt, Rome avait confirmé la mort de six de ses parachutistes qui opéraient au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan.

"21 boutiques ont été détruites et huit véhicules (...), c'était un attentat suicide à la voiture piégée visant les forces internationales", a précisé M. Bashary.

Première publication : 17/09/2009

COMMENTAIRE(S)