Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

Asie - pacifique

Attentat-suicide contre un véhicule italien de l'Otan à Kaboul

Vidéo par Claire BILLET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2009

Au moins dix civils afghans et six soldats italiens sont morts, à Kaboul, dans un attentat-suicide contre un véhicule militaire italien de l'Otan. Des dizaines de civils ont également été blessés. Les Taliban ont revendiqué l'attaque.

AFP- Au moins dix civils afghans ont péri jeudi à Kaboul et 55 ont été blessés, selon le ministre de l'Intérieur, dans l'attentat suicide à la voiture piégée qui a également tué six soldats italiens de la force de l'Otan à bord de leur véhicule blindé.

"Dix civils ont péri et 55 autres ont été blessés", a déclaré le ministre afghan de l'Intérieur, Mohammad Hanif Atmar, cité auprès de l'AFP par son porte-parole Zemaraï Bashary.

Un peu plus tôt, Rome avait confirmé la mort de six de ses parachutistes qui opéraient au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan.

"21 boutiques ont été détruites et huit véhicules (...), c'était un attentat suicide à la voiture piégée visant les forces internationales", a précisé M. Bashary.

Première publication : 17/09/2009

COMMENTAIRE(S)