Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pierre Claver Mbonimpa blessé par balles à Bujumbura

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Le yoga, nouvelle arme d'influence

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK, organisation de l’État islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : la bourse d'Athènes rouvre dans le rouge après 5 semaines de fermeture

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

En savoir plus

Sports

La France veut éviter le piège néerlandais

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 18/09/2009

Après leur défaite face aux Tchèques, les Français doivent affronter les Pays-Bas pour se maintenir dans l'élite mondiale. Sélectionné pour la première fois, Jérémy Chardy côtoiera Michaël Llodra, Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga.

Encadrés par Jo-Wilfried Tsonga, invaincu dans l’épreuve, et "l’ancien" Michaël Llodra, les Bleus semblent armés pour franchir l’écueil néerlandais lors des barrages de la prochaine Coupe Davis sur la terre battue de Maastricht.

 

Pour sa première sélection en équipe de France, Jérémy Chardy a dû essuyer un "bizutage" en bonne et due forme de ses collègues. Rien de grave selon le principal intéressé, qui y voit une intégration réussie. "Quand je suis rentré à l’hôtel, ma chambre était totalement retournée, raconte-t-il. Je n’avais jamais vu cela ! Je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir une chambre dans un état pareil. J’ai mis beaucoup de temps pour la ranger, mais cela m’a quand même fait plaisir, car cela veut dire que je fais désormais partie de l’équipe à part entière."

 

C'est aussi un baptême pour Gaël Monfils, qui jouera pour la première fois sous les couleurs tricolores."La Monf" sait qu'il ne faudra pas faiblir face à une sélection néerlandaise plus humble sur le papier, mais qui pourrait saisir sa chance si elle se présente.

 

"A nous de mieux jouer que les Néerlandais, de leur montrer que l’on est plus fort qu’eux, de leur marcher dessus, lance Gaël Monfils. Cela va se faire progressivement. Je ne me fais pas trop de soucis. Je suis relax, tranquille. Mon état d’esprit a vraiment changé. Il n’y a plus de pression. Je suis là pour faire mon ‘taf’ et il n’y a pas de problème." Voilà qui est dit...


Le programme

Vendredi 18 septembre à partir de 13h

- Gaël MONFILS (FRA) – Thiemo DE BAKKER (NED)
- Jo-Wilfried TSONGA (FRA) – Jesse HUTA GALUNG (NED)

Samedi 19 septembre à partir de 15 h

- Jo-Wilfried TSONGA / Michaël LLODRA (FRA) – Jesse HUTA GALUNG / Igor SIJSLING (NED)

Dimanche 20 septembre 2009 à partir de 13 h

- Jo-Wilfried TSONGA (FRA) – Thiemo DE BAKKER (NED)
- Gaël MONFILS (FRA) – Jesse HUTA GALUNG (NED)

Première publication : 17/09/2009

COMMENTAIRE(S)