Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

#ActuElles

Le Pen - Macron : leurs priorités sur les droits des femmes

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Féfé

En savoir plus

SCIENCES

Une "Terre" découverte en dehors du système solaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2009

Une planète rocheuse d'une densité semblable à celle de la Terre a été découverte au-delà du système solaire. Très chaude, avec une température atteignant 2 000°C sur la face éclairée, Corot-7b ne peut pas héberger d'êtres vivants.

AFP - Une petite exoplanète Corot-7b se révèle la première planète rocheuse, d'une densité similaire à celle de la Terre, découverte au delà du système solaire, selon des résultats publiés mercredi.

Les astronomes qui avaient annoncé en février avoir détecté cette planète grâce au satellite Corot, ont maintenant pu calculer sa masse et sa densité, révélant qu'il s'agit d'une planète rocheuse, a indiqué l'Organisation européenne pour la recherche astronomique depuis l'hémisphère Sud (ESO).

"C'est la récompense suprême, on est tombé sur une Terre", a déclaré à l'AFP Didier Queloz (Observatoire de Genève) qui a conduit ces travaux, ajoutant que "Corot-7b, c'est la planète qui justifie tous les efforts faits avec Corot".

Petite, avec un diamètre 1,8 fois plus grand que celui de la Terre, et très proche de son étoile, Corot-7b a une masse égale à cinq fois celle de la Terre, selon les données recueillies grâce au spectrographe HARPS du télescope de l'ESO à La Silla au Chili.

"Jusqu'à présent on n'avait aucune idée de la composition de toutes ces petites planètes que l'on trouve", explique M. Queloz.

"Mais comme Corot-7b est rocheuse, alors on peut imaginer que des planètes semblables, avec une masse égale à 3 à 5 fois celle de la Terre, le sont aussi", ajoute-t-il, précisant qu'une dizaine de ces "Super-Terre" ont été découvertes.

"Corot-7b devient un cas d'école", a-t-il souligné alors que 374 planètes extérieures au système solaire ont été détectées et classées en différentes catégories. Les plus massives, gazeuses comme Jupiter, formées loin de leur étoile avant de s'en rapprocher, sont appelées des "Jupiter chauds".

Bien que petite, Corot-7b est aussi très chaude, avec une température pouvant dépasser 2.000°C sur la face éclairée, car elle est à seulement 2,5 millions de km de son étoile. La planète pourrait avoir des océans de lave à sa surface. Les conditions extrêmes qui y règnent "n'en font pas une place où la vie peut se développer", souligne M. Queloz. A titre de comparaison, la Terre tourne à 150 millions de km du Soleil.

Située à quelque 500 années-lumière (1 AL = environ 9.500 milliards de km) de la Terre, Corot-7b fait le tour de son étoile en 20 heures seulement.

Exoplanète plus proche, Gliese 581e avait été présentée en avril comme la plus petite exoplanète. Interrogé, M. Queloz, relève que Corot-7b, est la seule petite planète "pour laquelle on a vraiment une masse précise".

Faute de pouvoir observer un passage de Gliese 581e devant son étoile, on ne peut pas mesurer sa vraie masse, ni calculer sa densité, précise Claire Moutou (Laboratoire d'astrophysique de Marseille, France), membre de l'équipe internationale ayant découvert Corot-7b. Les résultats doivent paraître en octobre dans la revue scientifique Astronomy et Astrophysics.
 

Première publication : 17/09/2009

COMMENTAIRE(S)