Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Sports

Laure Manaudou met fin à sa carrière

©

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Marc DAOU , , avec dépêches

Dernière modification : 18/09/2009

Dans un entretien publié par "Le Parisien", l'ex-championne olympique Laure Manaudou annonce sa décision d'arrêter la natation. "J'ai aujourd'hui d'autres centres d'intérêt" affirme-t-elle.

L'ex-championne olympique de natation Laure Manaudou a annoncé qu'elle mettait un terme à sa carrière, dans un entretien au quotidien le Parisien-Aujourd’hui en France publié vendredi.

"C'est décidé. J'arrête. Cela n'a pas été une décision facile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit. Ce n'est pas un coup de tête. Tout cela a mûri doucement", déclare la meilleure nageuse de l’histoire de la natation française, qui avait mis sa carrière entre parenthèses depuis janvier 2009.

Une destinée de championne

En 2004, à 17 ans, Laure Manaudou fait sensation à Athènes en devenant la première française à décrocher l'or olympique. Quatre ans plus tard, à l’heure de défendre son titre sur 400 m à Pékin, elle flanche et termine dernière de la finale olympique. Entre ces deux dates, l’égérie du sport français a connu les sommets et une chute vertigineuse. C’est en 2007 que sa carrière bascule. Alors que les titres et les records s’enchaînent depuis son triomphe athénien (championne du monde, d’Europe et de France), et que les sponsors et les médias se l’arrachent, Manaudou quitte son entraîneur Philippe Lucas, sous les ordres duquel elle avait atteint l’apogée de sa carrière.

Depuis cette séparation, sa progression et sa préparation ont été perturbées par ses nombreux changements d'entraîneurs, par l’étalage de ses déboires amoureux dans les médias et par la diffusion de ses photos intimes sur le Net. Quelque chose s’est cassé dans la "machine à gagner" forgée par Philippe Lucas.

Le fiasco de Pékin

C’est une jeune femme déstabilisée et en perte de confiance qui se présente aux  JO de Pékin. Elle essuie le fiasco le plus retentissant de sa carrière. Celle qui avait redoré le blason terni de la natation française, apparait devant les cameras défaite et en larmes. "J'ai réalisé plus tard ce que je ressentais. J'ai compris que c'était à ce moment-là que j'avais perdu le plaisir de nager", explique la championne au quotifien.


 
Si Laure Manaudou ne sait pas encore de quoi son avenir extra-sportif sera fait, elle est au moins sûre de vouloir arrêter sa carrière. "L’envie n’est pas revenue. J’ai aujourd’hui d’autres centres d’intérêt, d’autres passions (...) Je sais juste que, quand je me lève le matin, je ne me sens pas prête à aller nager (...)", conclut-elle. C'est ainsi qu'à 23 ans, la plus belle promesse de la natation française a décidé de se retirer, laissant derrière elle un goût d’inachevé.


 

Première publication : 18/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)