Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Sports

L'ex-championne Laure Manaudou met fin à sa carrière

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/09/2009

Dans un entretien publié par "Aujourd'hui en France", l'ex-championne olympique Laure Manaudou annonce sa décision d'arrêter la natation. "L'envie n'est pas revenue. J'ai aujourd'hui d'autres centres d'intérêt", affirme-t-elle.

AFP - L'ex-championne olympique Laure Manaudou a annoncé qu'elle arrêtait la natation, dans un entretien au quotidien Aujourd'hui en France publié vendredi.

"C'est décidé. J'arrête. Cela n'a pas été une décision facile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit. Ce n'est pas un coup de tête. Tout cela a mûri doucement", déclare Laure Manaudou, 22 ans.

Devenue championne olympique à Athènes en 2004 à 17 ans, elle avait quitté en mai 2007 son entraîneur Philippe Lucas, qui l'avait découverte et sous les ordres duquel elle était devenue la meilleure nageuse française de tous les temps.

Sa carrière de nageuse était entre parenthèses depuis janvier 2009.

"L'envie n'est pas revenue. J'ai aujourd'hui d'autres centres d'intérêt, d'autres passions (...) Je sais juste que, quand je me lève le matin, je ne me sens pas prête à aller nager (...)", ajoute-t-elle.

Affirmant que l'"envie" a disparu quand elle a quitté "Philippe (Lucas) en 2007", Laure Manaudou précise qu'elle ne voulais plus s'entraîner. "J'ai continué parce qu'il y avait la perspective des Jeux de Pékin. J'ai réalisé plus tard que ce que je ressentais. J'ai compris que c'était à ce moment-là que j'avais perdu le plaisir de nager", explique la championne.

"J'ai tous les titres. J'ai eu tout ce que je voulais, même plus que dans mes rêves (...) J'ai tout le temps de réfléchir à mon futur", conclut-elle.
 

Première publication : 18/09/2009

COMMENTAIRE(S)