Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'ONU déplore la lenteur de la réinstallation des déplacés tamouls

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/09/2009

En visite dans les camps de réfugiés du Sri Lanka, où 300 000 Tamouls sont encore retenus, un envoyé de l'ONU a critiqué le peu d'empressement des autorités à favoriser le retour des civils dans l'ancienne zone de combats.

AFP - Un envoyé des Nations unies dans les camps de réfugiés de guerre du Sri Lanka a fait part vendredi de sa "vive inquiétude" et critiqué la lenteur mise par les autorités à réinstaller ces civils.

"Nous n'avons pas constaté les progrès attendus de cet accord", a déclaré le secrétaire général adjoint des Nations unies Lynn Pascoe à propos de l'accord passé en mai dernier entre Colombo et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon sur la réinstallation de quelque 300.000 civils tamouls déplacés par la guerre entre les forces gouvernementales et les rebelles indépendantistes tamouls.

"Clairement, le gouvernement fait beaucoup d'efforts, mais nous avons de vives inquiétudes", a déclaré le responsable à la presse.

Le président du Sri Lanka Mahinda Rajapakse s'est engagé vendredi à ce que les milliers de civils déplacés soient de retour chez eux d'ici janvier, selon son cabinet.

M. Rajapakse a pris cet engagement lors de discussions avec M. Pascoe, arrivé mercredi sur l'île pour évoquer la situation des 300.000 Tamouls encore retenus dans les camps.

Le Sri Lanka s'était précédemment engagé auprès de Ban Ki-Moon à ce que 80% des civils soient de retour chez eux d'ici décembre.

Le gouvernement a proclamé à la mi-mai sa victoire militaire contre les Tigres tamouls, mettant fin à à 37 années de guerre qui ont fait entre 80.000 et 100.000 morts.
 

Première publication : 18/09/2009

COMMENTAIRE(S)