Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

Amériques

La Russie salue le retrait du bouclier antimissile américain

Vidéo par Cécile ROUGIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/09/2009

La presse Russe a salué la "décision historique" du président américain Barack Obama d'abandonner le projet de bouclier antimissile en Europe, la qualifiant de "relance des relations russo-américaines".

APF - La presse russe a salué vendredi une "nouvelle étape" dans les relations russo-américaines, après la décision des Etats-Unis d'abandonner leur projet de bouclier antimissile en Europe, critiqué par Moscou.
   
La déclaration "historique" du président américain Barack Obama "peut marquer une nouvelle étape dans les relations entre la Russie et les Etats-Unis", se réjouit ainsi le quotidien Vremia Novosteï.
   
La décision des Etats-Unis témoigne que "Washington comprend l'importance des bonnes relations avec la Russie", écrit de son côté le quotidien gouvernemental Rossiïskaïa Gazeta.
   
Selon Kommersant, on peut considérer cette démarche de Washington comme une "première manifestation réelle de +relance+" des relations russo-américaines.

 


   
"Washington attend en retour des concessions considérables de Moscou sur l'Iran, notamment l'appui des sanctions sévères contre ce pays et le refus de lui livrer des missiles S-300", indique Kommersant en citant des sources au ministère russe des Affaires étrangères.
   
Les Etats-Unis ont décidé d'abandonner, dans sa forme actuelle, leur projet de bouclier antimissile en Europe après avoir revu à la baisse la menace iranienne, au profit de ce que le président Obama a qualifié jeudi de "nouvelle approche" adaptée à des missiles de courte et moyenne portée.
 

Première publication : 18/09/2009

COMMENTAIRE(S)