Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La victoire de Syriza fait rêver l'extrême gauche et le Front national

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

Sports

Les Bleus battent la Turquie et se qualifient pour le Mondial-2010

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/09/2009

Malgré un début de partie catastrophique au cours duquel elle a compté jusqu'à 19 points de retard, la France a vaincu la Turquie en match de classement de l'Euro (80-68). Une victoire qui la qualifie aussi pour le Mondial-2010 et l'Euro-2011.

AFP - La France s'est qualifiée pour le Mondial-2010 en battant la Turquie (80-68) en match de classement de l'Eurobasket, samedi à Katowice.
  
Assurés grâce à cette victoire de terminer dans les six premiers du tournoi, les Bleus disputeront leur deuxième Championnat du monde de suite, en Turquie du 28 août au 12 septembre 2010, après leur cinquième place au Japon en 2006.
  
Ils disputeront leur dernier match à l'Eurobasket dimanche face à la Croatie ou la Russie pour essayer de finir à la cinquième place en Pologne.
  
Samedi, dans une ambiance glauque et une salle presque vide à l'heure du déjeuner, les Français ont réussi à rattraper un début de match catastrophique (12-31, 12e) pendant lequel les fantômes des fiascos 2003 et 2007 ont resurgis.
  
Manquant d'envie et d'engagement, les Bleus ont été consternants jusque peu avant la mi-temps avant de sortir de leur torpeur sous l'impulsion de Florent Pietrus et d'Antoine Diot.
  
Ils sont repassés devant à la 26e (53-52). Les Turcs, qui avaient perdu leur quart de finale en prolongation la veille au soir, ont accroché leur train pendant quelques minutes encore, avant de craquer physiquement.
  
Tony Parker a porté l'estocade avec dix points de suite au début du dernier quart (71-59) pour finir sur un double-double (28 points, 10 passes), alors que Boris Diaw a quitté la partie à la 30e, touché à la cheville gauche.
  
C'est un gros soulagement pour la France, à la hauteur des frayeurs qu'elle a fait naître en début de match. Au final, on retiendra seulement qu'elle a réussi à surmonter sa défaite en quarts de finale face à l'Espagne jeudi pour assurer son avenir. Contrairement à 2003 et 2007, où elle avait complètement négligé ses matches de classement pour rater deux jeux Olympiques de suite.
 

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)