Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Le système carcéral américain à l’heure de la réforme

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

Sports

La France prend l'avantage sur les Pays-Bas après le double

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

En remportant son match face à Thiemo De Bakker et Igor Sijsling, la paire Jo-Wilfried Tsonga-Mickaël Llodra a permis à la France de mener 2-1 contre les Pays-Bas, en barrages de la Coupe Davis, à Maastricht. Deux simples restent à jouer.

AFP - La France a réussi à creuser l'écart sur les Pays-Bas grâce au succès en double de Jo-Wilfried Tsonga et Mickaël Llodra sur Thiemo De Bakker et Igor Sijsling, samedi à Maastricht en barrages de Coupe Davis, qui lui permet de mener 2 à 1 avant les deux derniers simples dimanche.
   
Dans l'histoire de la Coupe Davis, la France, à l'extérieur, ne s'est inclinée que quatre fois lorsqu'elle a mené 2-1 en 21 rencontres. Les statistiques sont donc largement en faveur des Français qui pourraient bien à l'issue du premier simple dimanche conserver leur place dans le Groupe mondial.
   
Les deux derniers simples devraient opposer Jo-Wilfried Tsonga à Thiemo de Bakker, 122e mondial, le tombeur de Gaël Monfils, avant un éventuel cinquième match décisif entre Monfils et Jesse Huta Galung, 293e mondial, sauf changement de dernière minute.
   
Pour leur premier double en Coupe Davis, Tsonga et Llodra se sont imposé 6-3, 3-6, 7-6 (7/2), 6-4, sans forcément crever l'écran. Mais après le séisme de la défaite de Monfils qui avait installé un léger doute au sein de l'équipe de France, l'essentiel a été assuré face à deux joueurs qui pointent très loin derrière eux au classement ATP.
   
Les deux Français, qui avaient été priés par le capitaine Guy Forget d'aller se tester cet été sur les circuits américains, ont alterné le bon et le moins bon face à une paire remaniée par le capitaine néerlandais qui avait choisi de faire rejouer De Bakker après son exploit de la veille, aux côtés de Sijsling.
   
Sur courant alternatif, la paire française a empoché facilement le premier set, avant de se faire surprendre dans le deuxième, breakée sur le service de Tsonga.
   
Malgré un jeu de retour inexistant, surtout pour Llodra, bien loin de son meilleur niveau en double, les Français se réveillèrent au bon moment lors du tie break du 3e set, remporté 7 points à 2. Sonnés, les Néerlandais offrirent le quatrième set en perdant deux fois leur service.
   
Les Pays-Bas, acculés, miseront tout dimanche sur leur joueur en forme, de Bakker, condamné à l'exploit face à un Tsonga, 7e mondial, qui, sans être hors-norme, est pour l'instant le seul à véritablement tenir son rôle dans ces barrages.

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)