Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Culture

Le favori Farouk Hosni affronte un troisième tour de scrutin

Vidéo par Mariam PIRZADEH

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/09/2009

Après deux tours de scrutin, le conseil exécutif de l'Unesco n'a pas réussi à élire son nouveau directeur général. L'Égyptien Farouk Hosni fait toujours figure de favori, malgré ses propos anti-israéliens qui ont défrayé la chronique.

Le conseil exécutif de l'Unesco vote à nouveau, ce samedi, pour désigner le nouveau directeur général de l'organisation. Un troisième tour de scrutin pour lequel l'Égyptien Farouk Hosni reste le grand favori.

Vendredi soir, lors du deuxième tour, aucun candidat n'a obtenu la majorité requise des suffrages exprimés par les 58 membres du conseil exécutif, l'instance dirigeante de l'Unesco.

Farouk Hosni, le ministre égyptien de la Culture, a obtenu 23 suffrages (contre 22 au premier tour), devant l'Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures (9 voix, contre 7 la veille), la candidate bulgare Irina Bokova (8 voix, sans changement) et l'Équatorienne Ivonne Baki (8 contre 7 la veille).

 

 

L'Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures, a décidé samedi de maintenir sa candidature pour le troisième tour de l'élection. 

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)