Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Netanyahou à Washington : une visite controversée

En savoir plus

SUR LE NET

La police de Los Angeles accusée d'avoir tué un sans-abri

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les milliardaires, toujours plus nombreux

En savoir plus

Culture

Le favori Farouk Hosni affronte un troisième tour de scrutin

Vidéo par Mariam PIRZADEH

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/09/2009

Après deux tours de scrutin, le conseil exécutif de l'Unesco n'a pas réussi à élire son nouveau directeur général. L'Égyptien Farouk Hosni fait toujours figure de favori, malgré ses propos anti-israéliens qui ont défrayé la chronique.

Le conseil exécutif de l'Unesco vote à nouveau, ce samedi, pour désigner le nouveau directeur général de l'organisation. Un troisième tour de scrutin pour lequel l'Égyptien Farouk Hosni reste le grand favori.

Vendredi soir, lors du deuxième tour, aucun candidat n'a obtenu la majorité requise des suffrages exprimés par les 58 membres du conseil exécutif, l'instance dirigeante de l'Unesco.

Farouk Hosni, le ministre égyptien de la Culture, a obtenu 23 suffrages (contre 22 au premier tour), devant l'Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures (9 voix, contre 7 la veille), la candidate bulgare Irina Bokova (8 voix, sans changement) et l'Équatorienne Ivonne Baki (8 contre 7 la veille).

 

 

L'Autrichienne Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures, a décidé samedi de maintenir sa candidature pour le troisième tour de l'élection. 

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)