Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Sports

Semenya avait subi des tests de féminité avant les Mondiaux

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Les dirigeants de l'athlétisme sud-africain ont reconnu que la championne du monde du 800 m, Caster Semenya, avait subi des tests de féminité avant les Mondiaux de Berlin dont les résultats ne sont pas encore connus actuellement.

AFP - Les dirigeants de l'athlétisme sud-africain ont admis samedi que Caster Semenya, au coeur d'une polémique sur son identité sexuelle, avait subi en août des tests avant les Championnats du monde de Berlin, dont les résultats ne sont pas encore connus.
  
"Les tests ont été effectués le 7 août sur la recommandation du médecin de la Fédération, nous ne connaissons pas encore les résultats", a dit le président de la Fédération sud-africain, Leonard Chuene, au cours d'une conférence de presse.
  
M. Chuene avait assuré dans un premier temps qu'aucun test n'avait été pratiqué sur la jeune athlète de 18 ans, qui a suscité la controverse en remportant la médaille d'or aux Championnats du monde sur 800 m.
  
Le 19 août, la Fédération internationale (IAAF) avait annoncé, juste avant la finale de la course, dominée de bout en bout par Caster Semenya, qu'elle diligentait une enquête sur l'identité sexuelle de la jeune Sud-Africaine.
  
"Si nous n'avions pas permis à cette jeune femme de courir, nous l'aurions privée d'une médaille et nous aurions suggéré qu'elle n'était pas normale", a ajouté M. Chuene.
  
Le dirigeant a précisé qu'il ne pouvait pas retirer Semenya des Championnats du monde sans aucune preuve médicale. "Personne ne connaît les résultats (de ces examens). Nous avons lu dans les médias qu'elle est un hermaphrodite", a-t-il dit, soulignant que la fédération sud-africaine avait agi au mieux dans l'intérêt de son athlète. Des journaux australiens avaient affirmé, citant une source anonyme impliquée dans des tests de l'IAAF, que Caster Semenya était "un hermaphrodite".
  
Cet article et ces fuites avaient révolté l'opinion publique sud-africaine et le gouvernement en avait appelé à l'ONU afin qu'elle enquête sur la violation des droits de l'athlète dont a, selon lui, été victime Semenya par l'IAAF.
  
L'instance prendra une décision en novembre.

Première publication : 19/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)