Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : Le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

Sports

Les Tchèques rejoignent l'Espagne en finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Les Tchèques, qui ont remporté leur match en double, mènent désormais 3-0 contre la Croatie. Ils sont désormais assurés de rejoindre l'Espagne, tenante du titre, qui domine Israël sur le même score, en finale de la Coupe Davis.

AFP - L'Espagne, menant 3-0 devant Israël après la victoire samedi en double de Tommy Robredo et Feliciano Lopez sur Jonathan Erlich et Andy Ram 7-6 (8/6), 6-7 (7/9), 6-4, 6-2, s'est qualifiée pour la finale de la Coupe Davis, où elle sera opposée à la République tchèque.
   
Après les nets succès de David Ferrer et Juan Carlos Ferrero vendredi, l'Espagne a perdu son premier set samedi dans une rencontre de double très accrochée sur la terre battue de Torre Pacheco (sud-est).
   
L'Espagne défendra son titre, remporté en Argentine en 2008, début décembre en Espagne face à la République tchèque, impressionnante en Croatie où elle s'est qualifiée elle aussi dès samedi après le double.
   
Lopez et Robredo ont remporté le premier set au jeu décisif (8/6) et ont failli faire de même dans la deuxième manche mais, malgré deux balles de set, ils ont cédé (7/9).
   
Dans le troisième set, ils se sont vite envolés 4-0 avant de conclure 6-4 après s'être fait une petite frayeur (4-3).
   
Définitivement libérés, les Espagnols ont accéléré dans le quatrième set, remporté 6-2.
   
"Nous sommes très contents. Il fallait gagner", a déclaré Feliciano Lopez à TVE1 après la rencontre. "J'ai eu un peu de mal à entrer dans le match, j'étais un peu nerveux".

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)