Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris retrouve son Picasso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa : histoire d'une photo

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attaque d'Ottawa : Stephen Harper caché dans un placard

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

UE : la tension monte sur les budgets

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

Sports

Les Tchèques rejoignent l'Espagne en finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Les Tchèques, qui ont remporté leur match en double, mènent désormais 3-0 contre la Croatie. Ils sont désormais assurés de rejoindre l'Espagne, tenante du titre, qui domine Israël sur le même score, en finale de la Coupe Davis.

AFP - L'Espagne, menant 3-0 devant Israël après la victoire samedi en double de Tommy Robredo et Feliciano Lopez sur Jonathan Erlich et Andy Ram 7-6 (8/6), 6-7 (7/9), 6-4, 6-2, s'est qualifiée pour la finale de la Coupe Davis, où elle sera opposée à la République tchèque.
   
Après les nets succès de David Ferrer et Juan Carlos Ferrero vendredi, l'Espagne a perdu son premier set samedi dans une rencontre de double très accrochée sur la terre battue de Torre Pacheco (sud-est).
   
L'Espagne défendra son titre, remporté en Argentine en 2008, début décembre en Espagne face à la République tchèque, impressionnante en Croatie où elle s'est qualifiée elle aussi dès samedi après le double.
   
Lopez et Robredo ont remporté le premier set au jeu décisif (8/6) et ont failli faire de même dans la deuxième manche mais, malgré deux balles de set, ils ont cédé (7/9).
   
Dans le troisième set, ils se sont vite envolés 4-0 avant de conclure 6-4 après s'être fait une petite frayeur (4-3).
   
Définitivement libérés, les Espagnols ont accéléré dans le quatrième set, remporté 6-2.
   
"Nous sommes très contents. Il fallait gagner", a déclaré Feliciano Lopez à TVE1 après la rencontre. "J'ai eu un peu de mal à entrer dans le match, j'étais un peu nerveux".

Première publication : 19/09/2009

COMMENTAIRE(S)