Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pour 83 % des Iraniens, Ahmadinejad est un président légitime

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Un sondage publié samedi en Iran montre par ailleurs que 63 % des Iraniens sont favorables au rétablissement des relations diplomatiques avec Washington, même si 71 % d'entre eux n'ont pas confiance en Obama pour gérer la situation mondiale.

AFP - Les Iraniens sont favorables dans leur majorité à une reprise des relations diplomatiques avec les Etats-Unis mais se montrent méfiants vis à vis du président Barack Obama, malgré sa main tendue aux Musulmans, selon les résultats d'un sondage publiés samedi à Washington.

83% des Iraniens considèrent par ailleurs que Mahmoud Ahmadinejad est le président légitime du pays, en dépit des contestations sur sa victoire lors de l'élection présidentielle du 12 juin dernier, selon le sondage réalisé par l'institut WorldPublicOpinion.org (WPO) auprès de 1.003 personnes interrogées par téléphone.

63% de ces personnes se sont prononcées en faveur d'un rétablissement des relations avec Washington, en désaccord avec la position de Téhéran depuis la révolution islamique de 1979. 18% ont affirmé qu'ils le soutiendraient "fermement" et 27% se sont exprimés contre.

Malgré la volonté affichée de M. Obama d'ouvrir une nouvelle ère dans les relations entre les Etats-Unis et le monde musulman, seuls 25% croient qu'il respecte l'Islam, 59% sont d'un avis contraire.

71% déclarent qu'ils ont peu ou pas du tout confiance dans la capacité de M. Obama d'affronter "correctement" la situation mondiale, tandis que 16% lui font confiance. Son prédécesseur George W. Bush n'inspirait confiance qu'à 6% des Iraniens, note l'institut de sondage.

77% des Iraniens affirment qu'ils ont une opinion défavorable du gouvernement américain y compris 69% qui ont un avis "très défavorable". En 2008 ils étaient 85% a exprimé un avis défavorable sur l'administration américaine.

Par ailleurs, 83% des personnes interrogées ont affirmé avoir "confiance" dans les résultats de l'élection présidentielle du 2 juin qui a vu la réélection de M. Ahmadinejad pour un second mandat, mais parmi eux seul 62% ont indiqué avoir "une grande confiance".

Le sondage a été réalisé par téléphone auprès de 1.003 personnes par des enquêteurs parlant farsi depuis l'étranger entre le 27 août et le 10 septembre et comprend une marge d'erreur de 3,1%, selon WPO.
 

Première publication : 20/09/2009

COMMENTAIRE(S)