Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'ex-otage australienne veut rester au Burkina Faso

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Imany, une chanteuse de cœur

En savoir plus

Amériques

Trois Afghans arrêtés dans le cadre d'une enquête terroriste

Vidéo par David THOMSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Trois ressortissants afghans, dont Najibullah Zazi (photo), ont été arrêtés aux États-Unis pour faux témoignages dans le cadre d'une enquête du FBI sur un projet d'attentat présumé à New York.

AFP - Trois hommes d'origine afghane ont été arrêtés aux Etats-Unis pour avoir fait de fausses déclarations à des agents du FBI dans le cadre d'une enquête sur un projet d'attentat présumé à New York, a annoncé dimanche le Département de la Justice.
   
Un chauffeur de bus de 24 ans, Najibullah Zazi, et son père Mohammed, 53 ans, tous deux d'origine afghane, ont été arrêtés samedi soir dans le Colorado, dans l'ouest des Etats-Unis, a indiqué le Département de la Justice dans un communiqué.
   
Ahmad Wais Afzali, 37 ans, Afghan lui aussi, a été arrêté plus tard à New York, ajoute le communiqué.
   
"Chacune de ces personnes ont fait l'objet d'une plainte pour avoir sciemment et délibérément fait de fausses déclarations au FBI dans une affaire liée au terrorisme international et national", selon le communiqué.
   
Najibullah Zazi, qui réside légalement et de manière permanente aux Etats-Unis de même que Mohammed Zazi, naturalisé américain, doivent être présenté lundi devant une cour fédérale du Colorado. Le même jour, Afzali, qui est également un résident permanent, doit se présenter devant une cour fédérale de New York.
   
En cas d'inculpation ils risquent tous une peine de huit ans de prison.
   
"Les arrestations effectuées dans la nuit entrent dans le cadre d'une enquête accélérée", a déclaré David Kris, adjoint du ministre de la Justice pour la sécurité nationale.

Première publication : 20/09/2009

COMMENTAIRE(S)