Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

Amériques

Trois Afghans arrêtés dans le cadre d'une enquête terroriste

Vidéo par David THOMSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2009

Trois ressortissants afghans, dont Najibullah Zazi (photo), ont été arrêtés aux États-Unis pour faux témoignages dans le cadre d'une enquête du FBI sur un projet d'attentat présumé à New York.

AFP - Trois hommes d'origine afghane ont été arrêtés aux Etats-Unis pour avoir fait de fausses déclarations à des agents du FBI dans le cadre d'une enquête sur un projet d'attentat présumé à New York, a annoncé dimanche le Département de la Justice.
   
Un chauffeur de bus de 24 ans, Najibullah Zazi, et son père Mohammed, 53 ans, tous deux d'origine afghane, ont été arrêtés samedi soir dans le Colorado, dans l'ouest des Etats-Unis, a indiqué le Département de la Justice dans un communiqué.
   
Ahmad Wais Afzali, 37 ans, Afghan lui aussi, a été arrêté plus tard à New York, ajoute le communiqué.
   
"Chacune de ces personnes ont fait l'objet d'une plainte pour avoir sciemment et délibérément fait de fausses déclarations au FBI dans une affaire liée au terrorisme international et national", selon le communiqué.
   
Najibullah Zazi, qui réside légalement et de manière permanente aux Etats-Unis de même que Mohammed Zazi, naturalisé américain, doivent être présenté lundi devant une cour fédérale du Colorado. Le même jour, Afzali, qui est également un résident permanent, doit se présenter devant une cour fédérale de New York.
   
En cas d'inculpation ils risquent tous une peine de huit ans de prison.
   
"Les arrestations effectuées dans la nuit entrent dans le cadre d'une enquête accélérée", a déclaré David Kris, adjoint du ministre de la Justice pour la sécurité nationale.

Première publication : 20/09/2009

COMMENTAIRE(S)