Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Afrique

Au moins 17 morts dans des combats à la frontière éthiopienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2009

Moins d'une semaine après le double attentat contre la Mission africaine de maintien de la paix en Somalie, des combats entre forces gouvernementales et islamistes shebab ont fait au moins 17 morts.

AFP - Des combats entre forces gouvernementales et islamistes shebab ont fait au moins 17 morts dans le sud-ouest de la Somalie, à la frontière avec l'Ethiopie, ont rapporté lundi des témoins et des responsables locaux.

Aucun des deux belligérants ne contrôlaient la localité de Yet lundi matin à la suite de ces combats engagés dimanche soir, ont rapporté des témoins sur place.

"Nous apprenons que 17 personnes, essentiellement des combattants, ont été tuées et que plusieurs véhicules blindés ont été détruits", a indiqué à l'AFP Ali Moalim Kerow, un ancien de la ville voisine de Rabdhure.

"Environ 20 personnes ont été tuées selon nos informations, mais le bilan pourrait être plus lourd", a indiqué de son côté un responsable d'une organisation humanitaire sous couvert de l'anonymat.
 

Première publication : 21/09/2009

COMMENTAIRE(S)