Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

SCIENCES

Les blogueurs gabonais prolongent la contestation

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/09/2009

Dans cette édition : l’opposition gabonaise poursuit son combat en ligne contre le président Ali Bongo, et une reprise de "Let it be" par un chanteur russe crée le buzz sur la Toile.

LA CONTESTATION SE POURSUIT AU GABON

 

Au Gabon l’opposition ne désarme pas. Samedi neuf des 18 candidats à l'élection présidentielle ont déposé un recours en annulation devant la cour constitutionnelle du Gabon contre la victoire d'Ali Bongo. Depuis la proclamation des résultats du scrutin le 3 septembre dernier, l’Internet est devenu l’allié principal de ses opposants.

 

Ainsi, le candidat Bruno Moubamba continue de dénoncer les résultats d’un scrutin qu’il juge « douteux ». Dans ces vidéos disponibles en ligne, il donne la parole à des citoyens gabonais qui affirment qu’un « pouvoir dictatorial » est en train de s’instaurer dans le pays. Des Gabonais qui dénoncent également les violences dont sont victimes les opposants politiques du chef de l’Etat.

http://www.youtube.com/watch?v=tZoznD6H7Bs http://www.youtube.com/watch?v=2U2NGGL9fo0

 

Une situation tendue largement commentée sur Twitter. Plusieurs utilisateurs du site expliquent ainsi que le candidat arrivé second lors du scrutin, André Mba Obama, a dû se réfugier dans l’ambassade du Cameroun pour éviter les représailles du pouvoir. Tandis que cet internaute appelle, lui, à la mobilisation pour ne pas laisser le pays aux mains d’un homme qu’il qualifie de despote.

http://twitter.com/search?q=%23Gabon

http://twitter.com/Etum/statuses/4142879383

 

D’autres reviennent sur les émeutes qui ont secoué le pays suite à l’élection d’Ali Bongo. Le site d’opposition « Bongo doit partir » diffuse plusieurs vidéos comme celles-ci dans lesquelles on peut voir des manifestants blessés par les forces gouvernementales. Des vidéos qui illustrent bien selon les opposants les dérives autoritaires du nouveau Président.

 

Et en marge de cette contestation officielle, de nombreux internautes s’insurgent, eux aussi, contre la victoire d’Ali Bongo. En attendant la décision de la Cour Constitutionnelle, prévue d’ici un mois, ils investissent les sites de partage pour dresser des portraits moqueurs du chef d’Etat comme dans ces vidéos.

http://www.youtube.com/watch?v=ke8BalmsGDo

http://www.youtube.com/watch?v=qYuXlBSs7HE

 
QUERELLE ARGENTINE-URUGUAY
 

L’Argentine et l’Uruguay se livrent une bataille cette semaine à la Cour Internationale de Justice de La Haye. Au centre de cette querelle datant de 2005, la construction d’usines de pâtes à papier sur les rives uruguayennes du fleuve frontalier. L’Argentine accuse l’Uruguay de causer des "dommages irréversibles à l'écosystème". Sur le net, la mobilisation est au rendez-vous.

 

Sur ce site de l’association argentine He Dicho No, « j’ai dit non », la société finlandaise Botnia, exploitante de l’unique usine construite est montrée du doigt. Une véritable campagne de contestation est orchestrée. Ainsi plus de 80 chansons reprenant le slogan « non aux usines de pâtes à papier » ont été mises en ligne.

 

Sur Facebook, un réseau de contestation s’est créé. Des dizaines de groupes s’insurgent contre les dégâts écologiques provoqués.

 

En effet, l’usine de Botnia déchargerait chaque jour d'énormes quantités de polluants dans l'eau et dans l'air, comme en témoignent plusieurs vidéos disponibles sur la toile. Celle-ci montre les tâches envahissant le fleuve.

 

Des vidéos des nombreuses marches pacifiques organisées à la veille du procès sont relayées sur la toile, afin de dénoncer ce qui est devenu l’objet d’un différend diplomatique majeur entre l’Argentine et l’Uruguay.

 

Cette manifestante attire ainsi l’attention sur les tensions croissantes entre les populations uruguayennes et argentines. En effet, selon elle, l’affaire Botnia exacerberait les tensions entre les deux pays.

http://www.youtube.com/watch?v=dk2X9_Hojg0
 
COMPARATEUR FUNÈBRE

Après les comparateurs de produits ou de forfaits mobiles, voici venu le comparateur de…pompes funèbres. Prix des obsèques, devis, données sur la législation funéraire, l’internaute tape son code postal dans le moteur de recherche et le site lui trouve les meilleurs tarifs en matière de pompes funèbres.

 
INTERVIEWS DE LÉGENDES

Mc Gyver, Happy Days, Dr House ou encore les Pierrafeu. Vous saurez tout sur les coulisses de vos séries préférées. L’académie des Arts et des Sciences Télévisés  vient de lancer EmmyTvlegends.org un site web qui recueille toutes les interviews des légendes de la télévision. Aujourd’hui le site compte près de 630 entretiens. Un véritable trésor qui n’est pas prêt de s’épuiser : de nombreuses interviews sont prévues pour les années à venir.

 
LA VIDÉO DU JOUR
 

Au moment où les plus grandes chansons des Beatles viennent d’être remasterisées, cette vidéo d’un chanteur russe amateur reprenant le célèbre titre « Let it be » est le véritable phénomène du moment sur la toile. Avec ses airs de chanteur d'opéra et ses habits de marins, l’homme est ainsi rapidement devenu une star du web que certains n’hésitent pas à comparer à la sensation Internet de l’été : Susan Boyle.

 

 

Première publication : 22/09/2009

COMMENTAIRE(S)