Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Amériques

La blogosphère débat du retour de Manuel Zelaya au Honduras

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2009

Dans cette édition : le retour de Manuel Zelaya au Honduras suscite de vives réactions dans la blogosphère, et les internautes s’interrogent sur la possible relation amoureuse entre Lady Di et Valéry Giscard d’Estaing.

Dans cette édition : Le retour de Manuel Zelaya au Honduras suscite de vives réactions dans la blogosphère ; Les internautes s’interrogent sur la possible relation amoureuse entre Lady Di et Valéry Giscard d’Estaing ; La vidéo d’un supporter de football tirant un pénalty lors d’un match officiel crée le buzz en ligne.

 

HONDURAS : ZELAYA, LE RETOUR

 

Coup de théâtre au Honduras. Manuel Zelaya, le président renversé et expulsé du pays le 28 juin dernier est rentré clandestinement à Tegucigalpa et s’est réfugié dans l’ambassade du Brésil, lundi. Le retour de Zelaya dans le pays ravive les tensions. Sur la toile, les internautes ne manquent pas de commenter le come-back du président déchu.

 

Zelaya avait ainsi donné rendez-vous à ses partisans devant la représentation de l’ONU à Tegucigalpa puis devant l’Ambassade du Brésil. Comme l’illustre cette vidéo largement diffusée en ligne, les partisans du président sont venus nombreux. Près de 5000 personnes se sont rassemblées en chantant avant d’être dispersées par les forces de sécurité.

 

Des images qui ne laissent pas indifférents les détracteurs de Zelaya à l’image de cet internaute qui, dans ses commentaires, va jusqu’à menacer de tuer le président et ses sympathisants.

 

Et sur Twitter, ce sont la colère et l’incompréhension qui dominent. Ainsi de nombreux utilisateurs fustigent l’implication du Brésil dans cette affaire. Et cet internaute brésilien avoue, lui, ne pas comprendre l’intérêt de son pays dans cette histoire. Dans ce post, il explique que, selon lui, la participation de Lula dans le retour de Zelaya a dépassé les limites du bon sens.

http://twitter.com/dimoba/statuses/4169513497

http://coturnonoturno.blogspot.com/2009/09/nem-chavez-teve-ousadia-de-lula.html

 

En attendant sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur la page Facebook du président, une partie des internautes du pays multiplient les commentaires pro-Zelaya. Et cet blogueur a, lui, posté une vidéo qui applaudit le retour Président et dénonce la répression qui a suivi le coup d’état au Honduras.

http://www.facebook.com/search/?q=zelaya&init=quick#/group.php?gid=131989147192&ref=search&sid=557855133.3053719012..1

 
VGE ET LADY DI
 

L’ancien Président français, Valéry Giscard d’Estaing a-t-il eu une relation amoureuse avec Lady Di dans les années 80 ? Une question dont s’est emparée la blogosphère depuis que des extraits du prochain roman de l’ex-chef d’Etat ont fait leur apparition en ligne. Passages dans lesquels il évoque le coup de foudre entre un président français et une princesse de Cardiff.

 

Dès la publication en ligne de ces extraits, de très nombreux utilisateurs de Twitter ont immédiatement réagi. Certains s’interrogeant sur la possibilité d’une telle relation, d’autres applaudissant l’ancien Président pour cette conquête.

 

Ce blogueur a, lui, fait preuve d’humour. Il a ainsi imaginé ce à quoi pourrait ressembler la couverture du livre à paraître et a même trouvé un nouveau titre pour le roman : «  A moi, la petite anglaise ».

http://www.lepost.fr/article/2009/09/21/1705937_generation-viagra_1_0_1.html

 

Cette internaute se demande, elle, si cette rumeur n’est pas tout simplement un coup marketing pour lancer le nouveau livre de Valéry Giscard d’Estaing. Et elle diffuse sur son site ces affiches parodiques pour montrer que d’autres produits, comme de la lessive ou encore un site Internet, se vendraient très bien si eux aussi avaient eu une aventure avec Lady Di.

 

Une affaire qui ne fait pas rire tout le monde. Pour ce Britannique, cette histoire est le signe que Giscard d’Estaing est atteint de la folie des grandeurs et, pour lui, sa relation supposée avec la princesse n’est que pure fiction.

 

Cet internaute estime, de son côté, qu’il sera difficile de faire la part du vrai et du faux dans cette affaire. Et il affirme ironiquement que le buzz étant au rendez-vous, cet ouvrage devrait tout de même rencontrer un succès populaire plus important que les derniers écrits de VGE : le Traité Constitutionnel Européen.

 
 
VISITE VIRTUELLE DE MATIGNON 
 

Visiter les bureaux du Premier Ministre français sans se déplacer ? C’est désormais possible. Le gouvernement vient de mettre en ligne une visite virtuelle de Matignon, avec une vue de 360 degrés  sur toutes les pièces. Promenade dans les bureaux du Premier Ministre et de ses collaborateurs, plongée au milieu des lustres et tableaux d’époque, les coulisses du pouvoir en quelques clics…

 

LE WEB POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

« Panfilo » a été libéré. Souvenez-vous : ce Cubain avait été emprisonné pour avoir tenu des propos filmés contre le pouvoir castriste. Dans cette vidéo intitulée « Jama » largement diffusée sur le web, l’homme interrompait une interview sur la musique cubaine pour dire que lui et ses concitoyens avaient faim. Panfilo avait alors soulevé une vague de solidarité. Outre une pétition, une campagne en ligne « Nourriture et Liberté » et une exposition avaient été lancées. Panfilo échappe donc aux deux ans de prison auxquels il avait d'abord été condamné. Mais il sera placé dans un centre psychiatrique. 



LA VIDÉO DU JOUR
 

Voici la vidéo qui crée actuellement le buzz en ligne et qui devrait faire sourire tous les amateurs de football. Lors de la rencontre opposant le Saturn FK au Spartak Moscou, un supporter est descendu des tribunes puis a sprinté vers la surface de réparation pour tirer un pénalty à la place d’un joueur de son équipe. Un joli tir qui a fini dans le but et lui a permis de célébrer en faisant le tour du stade. Il est ensuite sorti lui-même du terrain. Le but n’a bien sur pas été accordé et le pénalty a dû être retiré. Pour la petite histoire, c’est finalement le Saturn FK qui a remporté le match sur le score de 2 buts à 1.

 
 
 
 
 

 

Première publication : 23/09/2009

COMMENTAIRE(S)