Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

Amériques

Fermeture du poste-frontière entre San Diego et Tijuana

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/09/2009

Des douaniers américains contrôlant trois camionnettes, suspectées de transporter des dizaines d'immigrés clandestins, ont subi des tirs au poste-frontière le plus fréquenté du monde, entre San Diego et Tujuana, qui a été fermé.

REUTERS - Le point de passage frontalier entre San Diego, en Californie, et Tijuana, au Mexique, a été fermé mardi après des tirs de passeurs mexicains contre des agents américains, ont annoncé les douanes américaines.

 

« Le site est fermé et le restera plusieurs heures », a annoncé Angelica Decima, porte-parole des douanes américaines.

 

Le point de passage de San Ysidro est le poste-frontière le plus fréquenté du monde et aborbe la moitié des 90 millions de passages annuels entre la Californie et le Mexique.

 

Alors que des douaniers américains tentaient d’arrêter trois camionettes dans lesquelles avaient été entassés 70 immigrés clandestins, les passeurs ont ouvert le feu sur eux dans une circulation dense.

 

Les agents ont riposté, et trois personnes ont été blessées dans les camionettes. Un automobiliste a également été touché, a rapporté une autre porte-parole.

 

Tous les clandestins ont été arrêtés, et le poste-frontière a été fermé, le temps pour les autorités d’enquêter sur l’incident.

 

Les cartels mexicains de trafic de drogue se lancent de plus en plus dans le trafic d’êtres humains, mais le renforcement de la sécurité côté américain les pousse à prendre de plus en plus de risques afin de faire entrer drogues et clandestins aux Etats-Unis.

 

La fusillade de mardi est sans précédent. Le poste de San Ysidro est fortement gardé par de nombreux agents et survolé en permanence par des hélicoptères.

 

Après la fermeture du site, un énorme embouteillage s’est rapidement formé côté mexicain dans un tonnerre de klaxons. Les douaniers américains leur faisaient signe de rebrousser chemin.

 

« A ma connaissance, le point de passage n’avait jamais été fermé en entier comme ça. On n’arrivait pas à y croire quand les agents nous ont fait signe de repartir », a déclaré Juan Carlos, étudiant mexicain qui traverse la frontière presque quotidiennement.

 

Les autorités américaines redirigent le trafic automobile vers les six autres postes-frontière de Californie.

 

Première publication : 23/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)