Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

Fermeture du poste-frontière entre San Diego et Tijuana

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/09/2009

Des douaniers américains contrôlant trois camionnettes, suspectées de transporter des dizaines d'immigrés clandestins, ont subi des tirs au poste-frontière le plus fréquenté du monde, entre San Diego et Tujuana, qui a été fermé.

REUTERS - Le point de passage frontalier entre San Diego, en Californie, et Tijuana, au Mexique, a été fermé mardi après des tirs de passeurs mexicains contre des agents américains, ont annoncé les douanes américaines.

 

« Le site est fermé et le restera plusieurs heures », a annoncé Angelica Decima, porte-parole des douanes américaines.

 

Le point de passage de San Ysidro est le poste-frontière le plus fréquenté du monde et aborbe la moitié des 90 millions de passages annuels entre la Californie et le Mexique.

 

Alors que des douaniers américains tentaient d’arrêter trois camionettes dans lesquelles avaient été entassés 70 immigrés clandestins, les passeurs ont ouvert le feu sur eux dans une circulation dense.

 

Les agents ont riposté, et trois personnes ont été blessées dans les camionettes. Un automobiliste a également été touché, a rapporté une autre porte-parole.

 

Tous les clandestins ont été arrêtés, et le poste-frontière a été fermé, le temps pour les autorités d’enquêter sur l’incident.

 

Les cartels mexicains de trafic de drogue se lancent de plus en plus dans le trafic d’êtres humains, mais le renforcement de la sécurité côté américain les pousse à prendre de plus en plus de risques afin de faire entrer drogues et clandestins aux Etats-Unis.

 

La fusillade de mardi est sans précédent. Le poste de San Ysidro est fortement gardé par de nombreux agents et survolé en permanence par des hélicoptères.

 

Après la fermeture du site, un énorme embouteillage s’est rapidement formé côté mexicain dans un tonnerre de klaxons. Les douaniers américains leur faisaient signe de rebrousser chemin.

 

« A ma connaissance, le point de passage n’avait jamais été fermé en entier comme ça. On n’arrivait pas à y croire quand les agents nous ont fait signe de repartir », a déclaré Juan Carlos, étudiant mexicain qui traverse la frontière presque quotidiennement.

 

Les autorités américaines redirigent le trafic automobile vers les six autres postes-frontière de Californie.

 

Première publication : 23/09/2009

COMMENTAIRE(S)