Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Sur l'Europe, "Macron et Merkel rentrent dans le dur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cuba tourne-t-elle vraiment la page de l'ère Castro ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : l'inquiétude des déplacés en Ituri

En savoir plus

LE DÉBAT

Cuba : la fin du castrisme ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mes provinciales" : portrait d'une jeunesse romantique et cinéphile

En savoir plus

FACE À FACE

Mouvements de contestation : se dirige-t-on vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Un drône américain tue dix islamistes présumés dans le Nord-Waziristan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2009

Un missile tiré par un drône américain dans le Nord-Waziristan, zone tribale du nord-ouest du Pakistan considérée comme un bastion taliban, a tué dix militants islamistes présumés.

AFP - Dix militants islamistes présumés ont été tués jeudi par le tir d'un missile sur une maison par un drône américain dans une zone tribale du Pakistan près de la frontière afghane, selon un nouveau bilan de sources sécuritaires pakistanaises.

"Dix corps ont été récupérés dans les débris de la maison et deux militants ont été blessés dans l'attaque," a indiqué un responsable des services de sécurité qui a requis l'anonymat.

Un premier bilan de sources sécuritaires avait fait état de quatre morts.

Selon une source sécuritaire, l'attaque a eu lieu quand "un missile a été tiré par un drône américain dans la zone de Dandy Darpa Khel", dans le Waziristan du Nord (nord-ouest).

La zone de l'attaque, est considérée comme une place-forte des talibans et de Jalaluddin Haqqani, ancien commandant de la résistance à l'époque de l'occupation soviétique de l'Afghanistan, aujourd'hui considéré comme proche du réseau al-Qaïda, et qui avait monté en 2008 une tentative d'assassinat du président afghan Hamid Karzaï.

"La cible était une base des hommes de Haqqani. Selon nos informations, tous les morts appartiennent à son réseau," a indiqué le responsable pakistanais.

Un autre responsable avait indiqué plus tôt que l'attaque avait visé "la maison d'un ressortissant afghan, Ahmad Afghani".

Selon des informations non-confirmées, un des fils de Haqqani se prénommerait Ahmad.

"Nous enquêtons pour déterminer s'il s'agissait ou non du fils", a indiqué à l'AFP sous couvert d'anonymat une source sécuritaire.

La maison servait de bureau où des combattants venaient prendre leurs instructions et se reposer des combats en Afghanistan, selon des habitants et des responsables sécuritaires.

Il s'agit de la quatrième attaque de ce type depuis début septembre au Waziristan du Nord.

Début août le chef des talibans pakistanais, Baitullah Mehsud, avait été blessé dans une attaque menée par un drône. Il est décédé le 23 août, selon les talibans.

Les forcées armées américaines ne confirment pas les attaques menées à l'aide de drônes, mais sont les seules à employer ce type d'appareils dans la région.

Le Pakistan s'oppose à ces attaques, estimant qu'elles représentent une violation de sa souveraineté territoriale et qu'elles accroissent le ressentiment de la population.

Depuis août 2008, près de 60 attaques de ce type ont été menées dans les zones tribales faisant quelque 550 morts.

Première publication : 24/09/2009

COMMENTAIRE(S)