Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Tour de France : victime d'une chute, Alberto Contador abandonne

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Vidéo : À Bamako, on préserve la mémoire des soldats maliens de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne progresse vers Lougansk

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

Amériques

Obama et Medvedev d'accord sur le principe des sanctions

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2009

Le président américain est tombé d'accord avec son homologue russe sur le fait que de nouvelles sanctions devaient être envisagées dans le dossier du nucléaire iranien. Pékin estime de son côté que les sanctions sont inefficaces.

AFP - Le président russe Dmitri Medvedev a fait un pas en direction de Barack Obama mercredi en reconnaissant devant le président américain que des sanctions pourraient être "inévitables" contre l'Iran si ce pays défie la communauté internationale avec son programme nucléaire.

"Les sanctions débouchent rarement sur des résultats productifs, mais dans certains cas des sanctions sont inévitables", a déclaré M. Medvedev après un entretien à New York avec M. Obama en marge de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies.

Le président russe a toutefois appelé la communauté internationale à adresser des signaux positifs à Téhéran. "Nous devons aider l'Iran à prendre la bonne décision", a-t-il dit.

M. Obama a de son côté mis en garde l'Iran contre de nouvelles sanctions si ce pays continue de défier la communauté internationale.

"De nouvelles sanctions lourdes restent possibles", a averti M. Obama, appelant Téhéran à "saisir la chance" des pourparlers avec les six puissances (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie) engagées sur le dossier nucléaire iranien. Une rencontre entre les "Six" et l'Iran est prévue à Genève le 1er octobre.

Un haut responsable de la Maison Blanche, Mike McFaul, a ensuite assuré qu'il n'y avait "pas l'ombre d'une divergence" entre les objectifs des Etats-Unis et de la Russie dans le dossier iranien.

"Nous nous rapprochons sur un ensemble d'objectifs stratégiques communs et je ne vois à l'heure actuelle pas l'ombre d'une divergence entre nos objectifs vis-à-vis de l'Iran", a commenté M. McFaul, membre du Conseil national de sécurité.

M. Obama s'est par ailleurs dit "confiant" dans le fait que son pays et la Russie parviendraient à un accord avant la fin de l'année sur un nouveau texte destiné à succéder au traité START 1 sur la réduction du nombre des armes nucléaires.

"Nous sommes tous deux confiants de pouvoir respecter la date-butoir que nous nous sommes imposé" de parvenir à un accord de réduction des arsenaux nucléaires "avant la fin de l'année", a dit M. Obama devant la presse au prestigieux hôtel Waldorf Astoria.

M. Medvedev a abondé dans le même sens, se disant satisfait du travail accompli par les négociateurs des deux pays depuis la visite en juillet à Moscou de M. Obama qui a fixé à la fin de l'année l'objectif d'un accord.

M. Medvedev a félicité son homologue pour sa décision de renoncer à un projet de bouclier antimissiles en Europe, la jugeant "tout à fait sensée".

Première publication : 24/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)