Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Gaza : reprise des affrontements entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

FRANCE

Copé appelle ministres et députés à changer leurs méthodes de travail

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/09/2009

Au Touquet, où députés et sénateurs de l'UMP sont réunis, jeudi et vendredi, à l'occasion de leurs journées parlementaires, le chef de file des élus UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, vante son concept d’"hyperparlement"

Le patron des députés UMP à l'Assemblée nationale est arrivé au Touquet (nord de la France) le vent en poupe. Lors d’un entretien télévisé réalisé depuis New York, mercredi, le président Nicolas Sarkozy a approuvé sa proposition - controversée - de taxer les indemnités liées aux accidents du travail, sujet qui fait débat jusque dans les rangs des parlementaires de l’UMP.

Interrogé par Roselyne Febvre dans l’émission Politiques de FRANCE 24, Jean-François Copé s'est dit satisfait du fait que cette proposition ait émergé des États généraux de la dépense publique, initiative dont les députés UMP sont à l’origine.

Plus généralement, le député-maire de Meaux se réjouit de la conception "américaine" des institutions prônée par Nicolas Sarkozy qui confère au Parlement davantage "de prérogatives". La réforme du travail législatif de mai 2009, qui découle de la révision constitutionnelle de juillet 2008, permet ainsi aux parlementaires de "faire la moitié des textes de lois et de contrôler le gouvernement, ce qui n’était pas le cas auparavant".



"Éric Besson aurait dû venir nous voir"

Malgré tout, ce renforcement du pouvoir législatif n’a pas empêché un récent "couac" avec le ministre de l’Immigration, Éric Besson. La semaine dernière, ce dernier a renoncé à signer le décret d’application de la loi, votée par le Parlement,  prévoyant l’instauration de tests ADN pour les candidats à l’immigration en France dans le cadre du regroupement familial.

Invité de la première partie de Politiques, Éric Besson a assuré qu’il n’était "pas en mesure, dans le délai imparti par la loi, c'est-à-dire avant le 31 décembre 2009, de signer le décret d’application [des tests ADN] [...] conformément à l’esprit et à la lettre de la loi. Par exemple, nos consulats ne sont pas équipés pour faire des prélèvements biologiques, qui sont les empreintes ADN en question", a-t-il expliqué.



Pour Jean-François Copé, le ministre de l'Immigration "aurait dû venir voir [les députés] pour [leur] dire que le texte voté ne [marchait] pas. Ce n’est pas Éric Besson qui est en cause, mais le mode de fonctionnement [des institutions]. Les ministres comme les députés doivent changer leurs méthodes de travail".




Dans les prochaines semaines, le chef de file des députés UMP sera en mesure de roder ces "méthodes". Les débats sur la réforme de la taxe professionnelle, la taxe carbone, les collectivités territoriales ou encore le grand emprunt seront, en effet, autant d’occasions de donner de la voix face à l’exécutif.

Première publication : 25/09/2009

COMMENTAIRE(S)