Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Philippines lancent un appel à l'aide internationale

Vidéo par Regane RANUCCI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/09/2009

Le gouvernement philippin a lancé un appel à l'aide internationale, deux jours après le passage de la tempête tropicale Ketsana, qui a provoqué la mort d'au moins 140 personnes et contraint 500 000 habitants à fuir leur foyer.

AFP - Le gouvernement des Philippines a lancé lundi un appel à l'aide internationale après les inondations qui ont submergé la capitale Manille, faisant 140 morts et près de 500.000 sinistrés.

"Nous en appelons à une aide humanitaire internationale (...) pour gérer les conséquences de la tempête tropicale Ketsana", a déclaré le ministre de la Défense Gilberto Teodoro, dans un message télévisé.
   
"La situation peut potentiellement se dégrader et nous ne pouvons pas attendre que cela se produise", a ajouté le ministre, indiquant qu'il avait formulé cette demande d'aide dans une lettre adressée au coordinateur de l'ONU aux Philippines.
   
Le ministre a indiqué qu'en plus d'une aide alimentaire, d'argent et de médicaments, les Philippines pourraient solliciter l'intervention d'équipes internationales de secours.
   
Cet appel intervient alors que la présidente Gloria Arroyo a estimé que la tempête Kestana avait représenté "un événement extrême qui a poussé à leurs limites nos services de secours".
   
La ministre à l'aide sociale, Esperanza Cabral, a déclaré que le pays avait particulièrement besoin d'équipements lourds pour dégager les routes.


   
Elle a également indiqué que de nouvelles précipitations étaient annoncées sur le pays qui pourraient rendre la situation encore plus difficile.
   
Avant même le lancement officiel de l'appel à l'aide, la communauté internationale a déjà commencé à se mobiliser.
   
Des commandos de la Marine américaine sont intervenus pour sauver de l'inondation 52 habitants dont une femme en plein accouchement.
   
Par ailleurs, des fonds ont déjà été envoyés par les Etats-Unis, la Chine, Singapour et des agences des Nations Unies.
   
Tokyo a également annoncé l'envoi d'une aide alimentaire d'urgence pour un montant de 220.000 dollars américains.
   

   
 

Première publication : 28/09/2009

COMMENTAIRE(S)