Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

Roman Polanski réclame sa remise en liberté

©

Vidéo par Margaux CHOURAQUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2009

Peu de temps après avoir appris que la justice américaine demandait officiellement son extradition, le cinéaste franco-polonais Roman Polanski a déposé un recours contre son arrestation auprès des autorités suisses.

AFP - Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski, détenu depuis samedi en Suisse, a demandé mardi sa remise en liberté et déposé un recours contre son arrestation en vue d'une extradition aux Etats-Unis, ont annoncé son avocat et la justice suisse.  
   
L'avocat français du cinéaste, Me Hervé Temime, a déclaré à l'AFP avoir remis mardi "un recours contre la notification du mandat d'arrêt international" auprès du tribunal de Bellinzona, une des plus hautes instances judiciaires suisses, et de l'Office fédéral de Berne.
   
"Nous demandons donc sa mise en liberté, éventuellement sous conditions. Il n'y a pas de délai légal pour cette décision, mais nous espérons qu'elle interviendra au plus vite", a ajouté l'avocat.

   
La justice helvétique a de son côté annoncé avoir reçu mardi un recours de Roman Polanski contre son arrestation en vue d'une extradition, mais sans faire mention d'une demande de remise en liberté.
   
Le Tribunal fédéral pénal de Bellinzona (sud de la Suisse) "confirme avoir reçu ce jour une plainte de Roman Polanski contre le mandat d'arrêt aux fins d'extradition délivré par l'Office fédéral (ministère) de la Justice", selon un communiqué de ce tribunal.
   
"Une décision sera rendue au cours de ces prochaines semaines, à l'issue des échanges d'écritures", a ajouté le tribunal sans plus de détail.
   
Roman Polanski, arrêté samedi à sa descente d'avion à Zurich sur mandat américain alors qu'il se rendait au Festival du film de la ville, avait fait savoir lundi par son avocat qu'il refuserait une extradition vers les Etats-Unis.
   
Le cinéaste, âgé de 76 ans, Oscar du meilleur réalisateur (2003) et Palme d'Or à Cannes (2002) pour "Le Pianiste", est recherché par la justice américaine après une procédure ouverte en 1977 pour des "relations sexuelles illégales" avec une adolescente de 13 ans.
   
Celle-ci, Samantha Geimer, aujourd'hui une mère de famille de 45 ans, a elle-même demandé en janvier dernier l'abandon des poursuites.
   
En vertu d'un traité entre les deux pays, les Etats-Unis disposent de 40 jours pour présenter à la Suisse une demande d'extradition officielle, délai qui peut être prolongé de 20 jours. Mais M. Polanski peut faire appel de toutes les phases de la procédure.
   
Le bureau du procureur de Los Angeles (Californie, ouest des Etats-Unis) a confirmé lundi qu'il allait demander l'extradition du cinéaste.
   
"Nous allons préparer une demande d'extradition, qui sera envoyée au Département de la Justice et au Département d'Etat et qui suivra la voie diplomatique", a déclaré à l'AFP Sandi Gibbons, porte-parole du bureau du procureur.
   
Cette arrestation, pour des faits remontant à plus de 30 ans, a provoqué l'indignation à Paris et en Pologne, ainsi que celle de nombreux artistes dans le monde, qui ont dénoncé dans une pétition un "traquenard policier".

Première publication : 29/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)