Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Economie

Danone et le chinois Wahaha mettent un terme à leur partenariat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/09/2009

Le groupe agroalimentaire français Danone et son homologue chinoise Wahaha ont conclu un "accord amiable" prévoyant la fin de leur coentreprise. Une décision qui met un terme aux différends judiciaires opposant les deux sociétés.

AFP - Les groupes agro-alimentaires français Danone et chinois Wahaha ont annoncé mercredi avoir mis fin à leur litige vieux de deux ans par un "accord amiable" au terme duquel le groupe français se retire de la co-entreprise.

Dans le cadre de cet accord, qui reste soumis au feu vert des autorités chinoises mais a été soutenu par "les gouvernements chinois et français", Wahaha, numéro un chinois des boissons non-alcoolisées, et Danone, grand groupe français présent dans le monde entier, "vont mettre fin à leurs relations actuelles de co-entreprise", a indiqué un communiqué.

"Danone a accepté de vendre ses 51% dans la co-entreprise Danone-Wahaha à ses partenaires chinois", a poursuivi le texte, sans donner le montant de cette cession.

"Cet accord mettra fin à toutes les procédures judiciaires liées aux différends entre les deux parties", ajoute-t-il.

En juillet 2008, le conseil juridique de Wahaha avait affirmé que le groupe français réclamait 17,6 milliards de yuans (1,62 milliard d'euros) pour sortir de la co-entreprise, mais que cette dernière n'acceptait de payer que cinq fois moins.

Au centre de le la discorde entre les deux groupes figurent une quarantaine de sociétés montées par Zong Qinghou, le fondateur de Wahaha, qui font concurrence aux coentreprises Wahaha-Danone en exploitant les mêmes produits de la marque chinoise, illégalement selon Danone.

Après des mois de querelles publiques, parfois violentes, les deux parties avaient accepté en décembre 2007 de suspendre les procédures judiciaires en cours pour négocier.

Un mois auparavant, en visite à Pékin, le président français Nicolas Sarkozy avait évoqué le dossier avec son homologue chinois Hu Jintao, espérant "des progrès concrets dans la recherche d'une solution à l'amiable avec le soutien des deux pays".

Dans le communiqué publié mercredi, le PDG du groupe Danone, Franck Riboud, a souligné que Danone avait "un engagement de longue date en Chine, où il est présent depuis 1987".

"Nous souhaitons accélérer la réussite de nos activités chinoises, conformément à notre mission d'apporter la santé à travers l'alimentation au plus grand nombre de personnes", a-t-il dit.

De son côté, Zong Qinghou, président du groupe Wahaha, a affirmé que "la Chine est un pays ouvert et que les Chinois ont l'esprit ouvert".

"Les sociétés chinoises souhaitent coopérer et croître avec leurs homologues mondiaux sur une base d'égalité et de bénéfice mutuel", a-t-il expliqué.

La querelle entre Danone et Wahaha avait pris un tour nationaliste, Zong accusant les Français de vouloir s'emparer d'une marque nationale chinoise.

Première publication : 30/09/2009

COMMENTAIRE(S)