Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

BIENVENUE EN FRANCE

Dîner dans les airs

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2009

Trinquer à 50 mètres du sol ou partager un dîner à plus de 400 mètres au dessus de la Terre, est désormais possible avec ces nouveaux restaurants d'un nouveau genre qui proposent de marier adrénaline et gastronomie...

Ascension exceptionnelle dans le ciel de Paris, grâce à une nacelle qui est en fait une table autour de laquelle 22 convives peuvent prendre place pour un repas, suspendus à 50 m dans les airs. Nouvelle mode pour un événement éphémère qui a déjà parcouru le monde entier : Las Vegas, Milan, Barcelone, Dubaï. Et récemment pour la première fois au-dessus de la capitale de la gastronomie française : Paris.

 "Là vous avez la vue sur la Tour Eiffel, le Louvre, la Seine, Montmartre, le Sacré Coeur... C'est juste magique." Dit Bruno Hameurt, le directeur de la publication du magazine Cuisine Créative qui organise l'évènement "Dinner in the Sky".

Outre le cadre exceptionnel, c'est aussi l'occasion de goûter aux mets les plus raffinés : tous les plus grands chef français sont rassemblés pour l'événement. Mais dîner dans les airs nécessitent pour eux quelques aménagements.

"On est attachés, on est rarement attachés dans nos cuisines. On n’a quand même pas la possibilité de bouger. Là on est vraiment confinés dans un espace. Donc c'est un nouveau challenge." Explique Guillaume Gomez, un des chefs cuisinier de l'Elysée.

Trinquer à 50 mètres, c'est bien mais on peut aller encore bien plus haut en dinant sur une montgolfière. La vue est extraordinaire, le lieu du repas aussi. Dîner en montgolfière à plus 400 mètres au dessus de la Terre, c'est la nouvelle tendance pour les amateurs d'expériences originales.
L'intimité dans l'immensité du ciel, Amélie et Arnaud fêtent aujourd'hui leur 5 ans de mariage au gré du vent.

"C'est un moment un peu magique. C'est quand même, je pense, le plus beau balcon du ciel et le plus beau restaurant, la plus belle terrasse. On est à 500 mètres, accoudés au vide." Dit Frédéric Ragot, le gérant de la société Air Pegasus qui organise ces diners en altitude.

Mais pour ceux qui ont peur du vide, pas de panique, dîner dans les airs est accessible à tous.

"On n'a pas de vent, on se déplace avec la masse d'air, donc il n'y a pas de phénomène de trou d'air comme on peut avoir dans un avion, c'est très stable, c'est très doux." Raconte Frédéric Ragot.

A bord, tout le confort et la qualité d'une grande table de restaurant. Et après une heure de vol, la montgolfière se pose sur une petite route de campagne, histoire de prendre le dessert à la chandelle devant le coucher de soleil.

Adresses :
Dinner in the sky :
www.dinnerinthesky.com

Dîner en montgolfière :
Air Pegasus
4 rue du Magasin
28320 Bailleau Armenonville
Tel : 02 37 31 01 96
www.air-pegasus.com


 
 

Première publication : 30/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)