Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Israël prêt à libérer des Palestiniens contre des informations sur Shalit

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/10/2009

Tel Aviv s'est dit prêt à libérer 20 prisonnières palestiniennes en échange d'une "preuve récente" de la vie et des conditions de détention du soldat franco-israélien Gilad Shalit, retenu en otage dans la bande de Gaza depuis 2006.

AFP - Israël va libérer 20 prisonnières palestiniennes en échange d'une vidéo récente de son soldat Gilad Shalit, retenu en otage dans la bande de Gaza depuis 2006, a annoncé mercredi le bureau du Premier ministre israélien.
   
Cet échange représente une importante percée dans les laborieuses négociations indirectes en cours depuis trois ans entre Israël et le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle Gaza.
   
"Le cabinet de sécurité israélien a décidé d'autoriser la libération de 20 détenues palestiniennes" en échange d'une preuve "claire et récente" de l'état de santé de Gilad Shalit, a indiqué un communiqué du bureau de Benjamin Netanyahu.
   
"La preuve qu'il (Shalit) est en vie sera remise à Israël par les médiateurs (égyptiens et allemands) sous la forme d'une vidéo récemment filmée", précise le communiqué.
   
Un haut responsable israélien a affirmé que les 20 prisonnières seraient libérées vendredi simultanément à la remise de la vidéo de Gilad Shalit aux Israéliens.
   
L'enregistrement date "probablement de quelques semaines", a précisé cette source.
   
"Il est important que le monde entier sache que Gilad Shalit est en vie et en bonne santé et que le Hamas est responsable de son état", a réagi M. Netanyahu.
   
Gilad Shalit, qui a également la nationalité française, a été capturé le 25 juin 2006 à la lisière de la bande de Gaza par trois groupes palestiniens, dont le bras armé du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza.
   
Un officiel israélien a précisé qu'un médiateur allemand avait "déjà vu la vidéo. Nous avons des indications sur son contenu mais aucun responsable israélien ne l'a vue". Le responsable israélien a refusé de se prononcer sur l'état de santé de l'otage.
   
Du côté palestinien, Abou Moudjahid, un porte-parole du Comité de la Résistance Populaire (CRP), qui a participé à l'enlèvement du soldat israélien, a indiqué à l'AFP que la vidéo durait une minute et constituait une preuve irréfutable que Gilad Shalit est en vie.
   
Les Brigades Ezzedine al-Qassam, le bras armé du Hamas, ont confirmé l'échange lors d'une conférence de presse à Gaza.
   
"La libération des prisonnières palestiniennes interviendra dans les prochains jours", a expliqué Abou Obeida, le porte-parole des Brigades.
   
Il s'agit de quatre détenues du Hamas, cinq du Fatah (le parti du président palestinien Mahmoud Abbas), trois du Jihad islamique, une du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et sept indépendantes, a-t-il ajouté.
   
D'après le haut responsable israélien, les prisonnières --19 originaires de Cisjordanie et une de Gaza-- devaient être relâchées au cours des deux prochaines années. Elles ne sont pas impliquées dans la mort de citoyens israéliens.
   
Un responsable égyptien, contacté par le bureau de l'AFP à Gaza, a souligné que l'accord d'échange avec Israël constituait "un geste humanitaire".
   
Jusqu'à présent, les négociations indirectes entre Israël et le Hamas, par l'intermédiaire de l'Egypte, en vue d'un échange de Gilad Shalit contre des centaines de détenus palestiniens, n'ont pas abouti.

Première publication : 30/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)