Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

BIENVENUE EN FRANCE

Les nouveaux bateaux de la Seine

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2009

Des croisières d'un nouveau genre font fureur dans la capitale, et il y en a pour toutes les bourses, avec des formules allant de 29 euros à 600 euros selon les prestations.

Petite barque en bois ou grand bateau stylé, des nouvelles embarcations fleurissent sur la Seine. Face à ces concurrents tendance, le bateau-mouche traditionnel prend comme un coup de vieux. Touristes ou Parisiens, l'embarquement est immédiat.

"On part de Saint Michel on fait demi tour à saint Bernard, c'est à dire qu'on fait le tour de l'île de la cité et de l'île saint louis, on redescend jusqu'à la tour Eiffel, et là de la tour Eiffel on refait demi tour et on remonte. On passe sous 23 ponts." Raconte Michel Broutin le commandant du nouveau bateau Paris en Scène.

Sur le bateau Paris en Scène, on prône la croisière accessible à tous. Le dîner romantique devant la Tour Eiffel est servi sur des plateaux repas, le tout pour 29 euros. Une heure de ballade et on s'y croirait presque. En ces temps de crise, la formule a tout pour plaire.

"Ça plait d'abord aux Parisiens, parce c'est les premiers à nous connaître, c'est vrai qu'on a la chance avec les Parisiens de faire venir aussi une clientèle qui ne vient pas toujours sur la Seine parce qu'elle pense que c'est un produit touristique. Et puis ça plaît aussi aux touristes aussi qui commencent à nous connaître et qui viennent de plus en plus nombreux." Explique Olivier Jamey, l'armateur du bateau Paris en Scène.

"On a choisi de venir ici parce que on est vacances ce soir et on arrose ça de cette façon-là. C'est un concept qu'on ne connaissait pas.
Les croisière sur la Seine, c'est un plaisir tout le temps, par temps de pluie, par soleil, le jour, la nuit, c'est toujours quelque chose à découvrir." dit un client du bateau.

Autre budget, autre croisière. Sur ce canot tout en acajou : Le River Limousine, construit à Venise, le capitaine propose une balade privée.Une croisière romantique où l'on sort le grand jeu.

"Paris au ras de l'eau c'est absolument magnifique, on est vraiment dans le centre de la ville, sur la seine, un endroit où finalement on ne va jamais, ça n'est plus réservé aux touristes qui font les bateaux mouche. Ça a tout son charme  c'est intime et à la fois on profite vraiment de tout ce beau paysage."

Pour 600 euros l'heure et demie, le capitaine offre aussi en bonus quelques commentaires historiques :

"On circule sur 7 km de fleuve, il y a toute l'histoire de France, l'histoire de France c'est l'histoire de Paris. En fait Paris, c'est la Seine. Derrière vous allez voir le musée d'Orsay, là, le Louvre, sur la droite vous avez l'académie des sciences, c'est Louis XIV, c'est Richelieu, on se retourne il y a le Grand Palais, il y a toute l'histoire de France, il faut le faire découvrir aux Parisiens." Décrit Joseph Anticevic, le propriétaire du bateau Limousine.

Version luxe ou discount, les croisières parisiennes n'ont pas fini d'être glamour.

Adresses :
Bateau Paris en Scène
Escale du Pont Saint Michel
Quai des Orfèvres
75001 Paris
Tel : 01 41 41 90 70 / 06 09 43 93 17
www.paris-en-scene.com

Bateau River Limousine
23 rue Mélingue
75019 Paris
Tel : 06 86 07 87 37
www.river-limousine.com

 

Première publication : 30/09/2009

COMMENTAIRE(S)