Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

Les enjeux de la 8e journée

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/10/2009

Sur un nuage depuis ce début de saison, Bordeaux se déplace à Saint-Étienne... sans Yoann Gourcuff, blessé. Soucieux de rester dans le haut du tableau, les Marseillais tâcheront, quant à eux, de tout donner face à Monaco.



Bordeaux plonge dans le Chaudron stéphanois... sans Gourcuff
(Stade Geoffroy-Guichard, samedi à 19h GMT+2)

Premiers de la Ligue 1, victorieux en Ligue des champions... Jusqu'ici tout va bien pour les Girondins, qui se déplacent samedi à Saint-Étienne. Pour la première fois de la saison, Laurent Blanc devra se passer de Yoann Gourcuff. Blessé aux ischios-jambiers de la jambe gauche, selon le site du club, le stratège breton sera mis au repos pendant dix jours.

Pour l'entraîneur bordelais, cela ne fait aucun doute : les instances de football sont responsables. "De tous les clubs français participant à la Ligue des champions, nous avons été les plus pénalisés." Laurent Blanc fait référence au match de dimanche dernier contre Rennes, et celui contre les Verts programmé dès samedi, soit trois jours après la rencontre contre les Israéliens du Maccabi Haïfa... "Dans les vestiaires après le match, les joueurs étaient bouillis." Blanc ne mâche pas ses mots.

A peine sortis de la zone de relégation grâce à leur victoire sur Monaco (2-1), les Verts accueillent les leaders. Un challenge qui ne fait pas peur au milieu récupérateur stéphanois, Guirane N’Daw : "On les attend. L'essentiel est de faire notre jeu. Il faut qu'on trouve des solutions pour les battre." 



Marseille n'a pas le droit à l'erreur
(Stade Vélodrome, dimanche à 21h GMT+2)

Sortis groggys de leur défaite au Santiago Bernabeu en Ligue des champions, les Marseillais doivent désormais se concentrer sur le championnat. Troisième derrière Lyon et Bordeaux, l'objectif de remporter le titre de champion de France pourrait s'éloigner en cas de défaite face à Monaco. Si aucun blessé n'est à déplorer du côté de la Commanderie, le site de l'OM indique que l'attaquant Brandao est incertain. Le Brésilien souffre d'une lésion à l'adducteur.

Du côté du Rocher, Chu-Young Park, l'attaquant international coréen de l'AS Monaco, buteur face au PSG (6e journée), croit en les chances de son équipe. "Battre une équipe comme le PSG va nous permettre d’arriver sans peur contre les autres grosses écuries du championnat, ce qui sera le cas dès dimanche prochain à Marseille. Il faudra arriver là-bas avec motivation et confiance, " confie-t-il sur le site de l'ASM.

Mais leur défaite contre Saint-Étienne a montré les limites du jeu monégasque. Et Guy Lacombe attend toujours de sa nouvelle recrue, l'Islandais Eidur Gudjohnsen, qu'elle ouvre son compteur.

Première publication : 01/10/2009

COMMENTAIRE(S)