Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Charles Manson : décès d'un gourou psychopate

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

Economie

Le DG de Bank of America tire sa révérence

Vidéo par Céline MISSOFFE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/10/2009

Le directeur général de Bank of America, Kenneth Lewis, va quitter ses fonctions à la fin de l'année. Le rachat, très critiqué, de la banque d'affaires Merrill Lynch il y a un an, lui avait déjà coûté le poste de président.

AFP - Le directeur général de Bank of America, Kenneth Lewis, a annoncé mercredi qu'il quitterait ses fonctions à la fin de l'année, un an après l'intégration de la banque d'affaires Merrill Lynch qui vaut à son établissement des problèmes judiciaires à répétition.

"L'intégration de Merrill Lynch et (du prêteur hypothécaire) Countrywide (acquis en 2008) est bien partie et déjà rentable", a déclaré M. Lewis, cité dans un communiqué.

"Nous sommes en position de rembourser les investissements gouvernementaux accordés dans le cadre du plan de sauvetage du système financier", a ajouté M. Lewis. "Pour ces raisons j'ai décidé que le moment était venu de commencer la transition vers la prochaine génération de dirigeants de Bank of America".

Aucun nom n'a été cité dans l'immédiat, mais le conseil d'administration a indiqué qu'il entendait nommer un successeur à M. Lewis d'ici à son départ.

M. Lewis, qui avait été sanctionné en avril par ses actionnaires pour les conditions de la fusion avec Merrill Lynch, en perdant le poste de président du conseil d'administration, va également quitter complètement le conseil d'administration.

Cette démission intervient alors qu'un juge fédéral newyorkais a fixé au 1er février un procès entre Bank of America et le gendarme de la Bourse, la SEC, sur la dissimulation d'informations aux actionnaires.

Première publication : 01/10/2009

COMMENTAIRE(S)