Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

Sports

Raymond Domenech sélectionne Benzema, malgré tout...

Texte par Emmanuel VERSACE , , à la Fédération française de football

Dernière modification : 06/10/2009

Le sélectionneur de l'équipe de France a révélé la liste des 24 joueurs retenus pour affronter les îles Féroé et l'Autriche en qualification pour le Mondial-2010. Malgré sa démotivation affichée, Karim Benzema en fait partie.

En retenant Karim Benzema parmi les joueurs sélectionnés en équipe de France pour affronter les îles Féroé et l'Autriche en matchs de qualifications du Mondial-2010, Raymond Domenech n’a pas hésité à passer l’éponge sur les propos qu'a tenu l'attaquant du Real Madrid, dimanche dernier, sur TF1. Benzema a alors ouvertement affiché son manque de motivation en sélection nationale lors d’une interview télévisée.

"On peut le penser un petit peu, mais on n'a pas le droit de le dire, ce n'est pas acceptable", lui a répondu Domenech avant de conclure, toutefois, qu’il était prêt à tendre la main à son attaquant, car Karim "a dit qu'il a compris, qu'il va se reconcentrer". Robert Pirès ou David Trézéguet n'avaient pas eu droit à la même indulgence… Reste une question : et si la "main tendue" venait davantage de Madrid que de Clairefontaine ?

Indéniablement, "Benzegol" prend de plus à plus de poids dans l'équipe du Real, comme il l'a prouvé face à Marseille en Ligue des champions. De son côté, Domenech est en panne d’inspiration avec les Bleus, qui se dirigent tout droit vers les barrages en qualifications pour la Coupe du monde 2010 et devront, en outre, se passer de Yoann Gourcuff, blessé, contre les Féroé et l'Autriche. Quant à André-Pierre Gignac, qui avait jusqu'à présent les faveurs du sélectionneur à la pointe de l'attaque, il n’a marqué qu’un seul but en championnat cette saison et n’a pas eu l'occasion de s’exprimer en sélection face à la Serbie (il avait été sortie à la suite du carton rouge reçu par Hugo Lloris)...

Reste désormais à savoir si le sélectionneur est prêt à faire de Benzema un futur cadre de l'équipe nationale, même si ce dernier a tenu des propos que peu d'entraîneurs auraient laissé passer aussi facilement.

Les 23 joueurs sélectionnés :

Gardiens : Cédric Carrasso (Bordeaux), Nicolas Douchez (Rennes), Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs : Éric Abidal (FC Barcelone/ESP), Gaël Clichy (Arsenal/ANG), Julien Escudé (FC Séville/ESP), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Rod Fanni (Rennes), William Gallas (Arsenal/ANG), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Sébastien Squillaci (FC Séville/ESP).

Milieux de terrain : Abou Diaby (Arsenal/ENG), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), Florent Malouda (Chelsea/ANG), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Moussa Sissoko (Toulouse), Jérémy Toulalan (Lyon).

Attaquants : Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), Karim Benzema (Real Madrid/ESP), André-Pierre Gignac (Toulouse), Sidney Govou (Lyon), Thierry Henry (FC Barcelone/ESP).

Première publication : 01/10/2009

COMMENTAIRE(S)