Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

Asie - pacifique

La junte rejette l'appel de l'opposante Aung San Suu Kyi

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/10/2009

Alors que Washington a fait montre de sa volonté d'engager le dialogue avec la junte au pouvoir en Birmanie, la justice du pays a rejeté l'appel déposé par Aung San Suu Kyi qui contestait la prolongation de son assignation à résidence.

AFP - La junte birmane a rejeté vendredi l'appel déposé par l'opposante Aung San Suu Kyi, qui contestait sa condamnation à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, a-t-on appris de sources officielles et auprès de ses avocats.

La lauréate du Prix Nobel de la paix, 64 ans, avait été condamnée à trois ans de réclusion et de travaux forcés en août, pour avoir brièvement hébergé un Américain qui avait réussi à nager jusqu'à son domicile, situé sur les rives d'un lac.

La sanction avait été commuée en une assignation à résidence qui l'exclut de facto du paysage politique pour les élections prévues en 2010.

"La cour a rejeté l'appel mais nous allons porter l'affaire devant la cour suprême", a indiqué Nyan Win, l'un des avocats de l'opposante et le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Un responsable birman avait auparavant indiqué à l'AFP que les magistrats avaient rejeté cet appel.

La junte avait essuyé une pluie de critiques après le procès en première instance, à l'exception notable de la Chine, son plus sûr allié dans la région.

Mais elle bénéficie actuellement de la volonté des Etats-Unis de mêler les sanctions en place depuis plus d'une décennie avec un dialogue politique, de nature, selon l'administration Obama, à impulser un changement en Birmanie, où des élections sont prévues en 2010.

Les premiers entretiens de haut-niveau entre les deux pays depuis près de dix ans se sont tenus à Washington mercredi.

Washington demande notamment la libération des prisonniers politiques, en particulier celle de Mme Suu Kyi, qui a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années.

Première publication : 02/10/2009

COMMENTAIRE(S)