Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

Culture

Roman Polanski attend une éventuelle libération

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2009

Les avocats du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, qui ont déposé une demande de mise en liberté du cinéaste au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone en Suisse, attendent une réponse de la justice "en début de semaine".

AFP - Les avocats de Roman Polanski, toujours incarcéré en Suisse sept jours après son arrestation, ont dit samedi espérer une réponse de la justice helvétique "en début de semaine" sur une éventuelle libération du cinéaste franco-polonais.
   
Le réalisateur, qui se rendait au festival du film de Zurich pour y être honoré, a été arrêté dans cette ville à sa descente d'avion, sur mandat américain, il y a exactement une semaine.
   
M. Polanski, âgé de 76 ans, Oscar du meilleur réalisateur (2003) et Palme d'Or à Cannes (2002) pour "Le Pianiste", est recherché par la justice américaine après une procédure ouverte en 1977 pour des "relations sexuelles illégales" avec une adolescente alors âgée de 13 ans.
   
Ayant refusé lundi par l'intermédiaire de son avocat une extradition vers les Etats-Unis par une procédure simplifiée, ses avocats ont déposé le lendemain une demande de mise en liberté, que le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone (sud de la Suisse) est en train d'examiner.
   
L'avocat français de M. Polanski, maître Hervé Temime, a indiqué à l'AFP espérer une réponse du tribunal "en début ou milieu de semaine". "Il n'y a rien de nouveau, nous attendons une réponse" du tribunal de Bellinzone, a-t-il ajouté.
   
Détenu dans une prison du canton de Zurich, en un lieu qui n'a pas été précisé, il a notamment rencontré le consul de l'ambassade de Pologne à Berne, Marek Wieruszewski.
   
"Il nous a fait savoir qu'il ne manquait de rien et qu'il était très bien traité. Cela ne signifie pas pour autant qu'il est heureux de son sort", a-t-il indiqué.
   
Selon le quotidien suisse Le Matin, le cinéaste est détenu dans une cellule "rudimentaire" et reçoit cinq francs suisses (environ trois euros) d'argent de poche par jour.
   
Cette arrestation a provoqué l'indignation d'une partie du gouvernement français et surtout de nombreux artistes dans le monde, lesquels ont dénoncé dans une pétition un "traquenard policier".
   
"Quand vous partez en de telles circonstances (la fuite de M. Polanski des Etats-Unis, ndlr), il est difficile de revenir, surtout avec le vécu de Roman Polanski. Mais ceci ne doit pas être une excuse", a estimé Marina Zenovich, réalisatrice du documentaire "Wanted and desired" (2008) sur le cinéaste.
   
Après le soutien unanime des premiers jours, l'opinion est désormais plus partagée sur cette affaire.
   
En France, l'association Innocence en danger a ainsi demandé aux ministres de la Culture et des Affaires étrangères de s'expliquer sur leurs déclarations en faveur de Roman Polanski.
   
Les artistes et hommes politiques en Pologne étaient également divisés sur l'arrestation du cinéaste franco-polonais, après une vague d'indignation qu'elle avait d'abord suscitée dans ce pays.
   
Aux Etats-Unis, le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a estimé que M. Polanski "devrait être traité comme tout le monde", tandis qu'une association de défense d'enfants victimes de violences sexuelles a appelé mercredi à boycotter ses films.
   
L'affaire a aussi des conséquences pour le festival de Zurich, même si ses organisateurs se défendent d'être liés à l'arrestation de M. Polanski.
   
Après l'abandon par l'acteur allemand Til Schweiger de la présidence du jury "pour raisons de santé", le réalisateur français Jan Kounen a demandé le retrait de son film "Coco Chanel et Igor Stravinsky" du programme du festival pour protester contre l'arrestation du cinéaste.

Première publication : 03/10/2009

COMMENTAIRE(S)