Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le nouveau chef taliban serait mort, dixit un responsable américain

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/10/2009

Un responsable américain spécialiste du contre-terrorisme a affirmé à l'AFP que Hakimullah Mahsud, qui a succédé à Baïtullah Mahsud à la tête des Taliban pakistanais en août dernier, serait mort "récemment".

AFP - Le nouveau chef des talibans du Pakistan Hakimullah Mehsud, qui a succédé récemment à Baïtullah Mehsud, pourrait avoir été tué récemment lors de querelles intestines, a indiqué samedi un haut responsable américain spécialiste du contre-terrorisme.
   
"Il y a des raisons de croire qu'Hakimullah est mort récemment - peut-être à cause de luttes internes entre factions des talibans pakistanais", a indiqué le responsable à l'AFP sous le couvert de l'anonymat, précisant que le décès du chef taliban restait à confirmer.
   
Le Pentagone s'est refusé pour le moment à commenter cette information, qui fait l'objet d'un examen par les autorités américaines et pakistanaises.
   
Hakimullah Mehsud, qui serait âgé d'une trentaine d'années, a succédé à Baïtullah Mehsud, tué en août lors d'un bombardement américain. Ce dernier était le leader extrémiste le plus recherché du Pakistan.
   
Les Etats-Unis, qui avaient mis sa tête à prix pour 5 millions de dollars, le considéraient comme le principal relais d'Al-Qaïda au Pakistan, où le réseau d'Oussama ben Laden a reconstitué ses forces dans les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan.
   
Les experts et responsables des forces de sécurité pakistanais considèrent que la mort de Baïtullah Mehsud a déclenché une guerre des chefs au sein du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), provoquant des escarmouches parfois meurtrières entre leurs combattants.
   
Si le décès de Hakimullah Mehsud se confirme, ce serait un sérieux revers pour les talibans.
   
"Bien sûr, ce serait une bonne chose si Hakimullah était hors circuit", a dit le responsable américain.
   
"Nous travaillons ardemment - comme les Pakistanais - pour déterminer ce qui lui est arrivé", a-t-il ajouté.
   
Le frère de Hakimullah, Kalimullah Mehsud a été tué lundi au cours d'une bataille dans le Waziristan, territoire frontalier de l'Afghanistan, selon les autorités pakistanaises.
   
Le jeune chef taliban, qui n'est pas apparu publiquement depuis qu'il a succédé à Baïtullah Mehsud, a deux autres frères encore en vie.
   
Le TTP, qui a fait allégeance à Al-Qaïda dès sa création en décembre 2007, est responsable de la vague sans précédent d'attentats --suicide pour la grande majorité-- qui a fait plus de 2.100 morts ces deux dernières années dans tout le Pakistan.
 

Première publication : 03/10/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)