Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

EUROPE

L'Irlande dit "oui" à plus de 67 %, l'Europe se réjouit

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2009

Avec plus de 67 % des voix, le "oui" a remporté une victoire écrasante lors du référendum sur le traité de Lisbonne. "C'est un grand jour pour l'Irlande, c'est un grand jour pour l'Europe", s'est félicité le Premier ministre Brian Cowen.

AFP - La victoire "éclatante" du "oui" au second référendum sur le traité de Lisbonne constitue "un grand jour pour l'Irlande et un grand jour pour l'Europe", a déclaré samedi le Premier ministre irlandais Brian Cowen.
   
"Aujourd'hui, le peuple irlandais a parlé de façon claire et éclatante. C'est un grand jour pour l'Irlande et c'est un grand jour pour l'Europe", s'est réjoui le chef du gouvernement dans une déclaration à la presse, avant même la publication des résultats définitifs du référendum, attendus en fin d'après-midi.
   
Après dépouillement des bulletins de vote dans 33 des 43 circonscriptions, le "oui" au traité européen obtenait près de 67% des voix samedi en début d'après-midi.
   
A l'occasion d'un premier référendum, en juin 2008, les Irlandais avaient rejeté le traité avec plus de 53% des voix, provoquant une grave crise institutionnelle dans l'Union européenne.
   
"Aujourd'hui, nous avons fait ce qu'il fallait pour notre propre avenir et l'avenir de nos enfants", a ajouté le Premier ministre.
   
"Le peuple irlandais a soutenu les réformes qui permettront à l'Union européenne d'être plus efficace et performante", a-t-il ajouté. "C'est cela l'Europe : des Etats qui travaillent ensemble pour le bien commun".
   
Il a remercié les dirigeants européens pour avoir "répondu positivement" à ses appels à modifier le traité, afin de tenir compte des inquiétudes exprimées par les Irlandais lors du premier référendum l'an dernier.

Première publication : 03/10/2009

COMMENTAIRE(S)