Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

Culture

Le Prix Bayeux-Calvados, pour rappeler l'anormalité de la guerre

©

Texte par Sarah LEDUC

Dernière modification : 04/10/2009

La 16e édition du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, qui se tient du 5 au 10 octobre dans la ville du même nom, témoigne de l'importance du reportage de guerre, à l'heure où la presse et le photojournalisme sont menacés.

A l’heure où la crise de la presse peine à sortir du marasme, où le photojournalisme lutte contre le déclin et le "people" vend plus que le grand reportage, le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, qui se tient dans la ville du même nom du 5 au 10 octobre, rend hommage aux correspondants de guerre, ceux qui parcourent la planète, de conflits en conflits, pour informer, raconter et éveiller la conscience du public.

 

Les prix Bayeux, qui récompensent des reportages de presse écrite, télévision, radio et photo, rappellent que, si le "journalisme citoyen" s’est fait une place devenue incontournable dans le paysage médiatique, le prisme du professionnel n’en reste pas moins indispensable. Créé en 1994, le prix Bayeux "récompense un reportage sur une situation de conflit ou ses conséquences pour les populations civiles ou sur un fait d'actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie".

  

Cette manifestation "montre au grand public que la couverture d'une guerre est parfaitement nécessaire, malgré les contraintes économiques, sinon on sera complètement à la merci de la propagande des armées sur place", explique à l’AFP Jean-François Julliard, secrétaire  général de RSF.

 

La guerre comme si vous y étiez

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Montrer que la guerre n'est pas loin et que les images peuvent être manipulées, c'est l'objectif affiché du photo-reporter et président de jury Patrick Chauvel qui propose l’exposition "Guerre-ici". Ses 15 photomontages reprennent des scènes de guerres, au Liban ou en Tchétchénie, dont il a remplacé l’arrière-plan par des décors parisiens, deauvillais ou bayeusain, donnant l'impression que les chars sont de retour en France. 

 
"Tout paraît toujours normal avant la guerre, après c’est trop tard. En regardant celles des autres, là-bas dans l’autre monde, on pourrait se regarder nous-mêmes et éviter que le notre bascule à son tour", explique Chauvel dans le dossier de présentation de l’édition 2009 du Prix Bayeux-Calvados.

 
Chauvel en a marre de notre "société qui regarde sans voir". Son cri de colère résonne dans les rues de Bayeux où sont accrochées ses 15 œuvres. Il rapporte à nos pieds un peu de ses 40 ans passés à courir le monde, boitier à la main, témoigner de ce qu’il se passe  "là-bas". "Sans témoin d’un crime, il n’y a pas de crime", continue-t-il.
 

Si Chauvel n’est pas prêt de quitter le terrain, les héritiers sont déjà là. Cinquante-trois reportages ont été sélectionnés par les organisateurs qui en ont reçu 219. Gaza, la Géorgie, le Congo, l'Afghanistan y sont les thèmes les plus abordés mais aussi l'Inde, le Pakistan, Madagascar, la Somalie.

 

L'an passé le jury avait récompensé Elizabeth Rubin du "New York Times Magazine" en presse écrite, Balazs Gardi en photo (Agence VII), Mike Thomson de BBC News en radio et Dominique Derda de France 2 en télévision.

  

 

Première publication : 04/10/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)