Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang prêt à revenir à la table des négociations

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2009

Le président nord-coréen a annoncé au Premier ministre chinois que Pyongyang était prêt à reprendre les discussions multilatérales sur son désarmement nucléaire. La Corée du Nord avait claqué la porte des négociations en avril.

AFP - La Corée du Nord est d'accord pour reprendre les négociations à six sur son désarmement nucléaire, a déclaré lundi le numéro un nord-coréen Kim Jong-il au Premier ministre chinois Wen Jiabao, selon l'agence Chine Nouvelle (Xinhua).

MM. Wen et Kim "sont parvenus à un consensus vital sur la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", au cours d'entretiens à Pyongyang, a écrit l'agence dans une brève dépêche datée de Corée du Nord.

"Pendant la réunion, Kim a déclaré que la Corée du Nord souhaitait participer aux pourparlers multilatéraux, y compris aux pourparlers à six parties, en fonction des progrès dans ses discussions avec les Etats-Unis", a poursuivi Xinhua.

La Chine accueille depuis 2003 les discussions à six pays (Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Chine, Japon, Russie) visant à convaincre Pyongyang de renoncer au nucléaire en échange d'une aide dans le secteur énergétique.

Ces tractations au long cours sont dans l'impasse depuis que le régime nord-coréen a claqué la porte des négociations en avril après un tir de missile controversé sanctionné par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao effectue depuis dimanche une visite chez son allié nord-coréen.
 

Première publication : 05/10/2009

COMMENTAIRE(S)