Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le Hamas dénonce le report du vote de l'ONU sur le rapport Goldstone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2009

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a vivement dénoncé le report à mars 2010 du vote de l'ONU sur le rapport du juge Richard Goldstone, qui accuse notamment Israël de "crimes de guerre" lors de son offensive à Gaza, début 2009.

AFP - Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé dimanche la décision de l'ONU de reporter la discussion sur le rapport Goldstone sur la guerre à Gaza, accusant l'Autorité palestinienne d'en être responsable.
  
"La décision prise par Ramallah (l'Autorité palestinienne) de retirer le rapport Goldstone était imprudente et irresponsable", a déclaré Ismaïl Haniyeh, estimant que l'on "vend(ait) le sang des enfants de Gaza".
  
"Cela n'affectera pas notre détermination de continuer à demander que les leaders de l'occupation (les dirigeants israéliens) soient envoyés à la cour (internationale de justice) pour leur crimes", a ajouté le chef du gouvernement du mouvement islamiste.
  
Le Conseil des droits de l'Homme a décidé vendredi de reporter à sa session de mars 2010 le vote d'une résolution sur le rapport d'enquête du juge sud-africain Richard Goldstone qui accusait notamment Israël de "crimes de guerre" durant son offensive à Gaza en décembre-janvier.
  
Celui-ci recommande de demander au Conseil de sécurité de saisir le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) si aucun progrès n'est réalisé d'ici six mois dans les enquêtes menées par les autorités israéliennes et les autorités de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.
  
Le document affirme également que les groupes palestiniens se sont rendus coupables de crimes de guerre, en allusion aux tirs de roquettes contre des villes de l'Etat hébreu.
  
Le Hamas estime que par cette initiative, l'Autorité palestinienne s'est rendue coupable d'un "crime sérieux contre le peuple palestinien". "Nous sommes surpris par la position de collaboration du gouvernement de Ramallah (siège de l'Autorité palestinienne, ndlr) avec l'occupation" israélienne, a ainsi estimé vendredi Tahar al-Nounou, porte-parole du Hamas.
  
La position du gouvernement de Ramallah a provoqué des remous au sein même de l'Autorité palestinienne, dont le ministre palestinien de l'Economie, Bassem Khouri, a démissionné samedi de ses fonctions, jugeant que la délégation palestinienne au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU avait manqué de fermeté.
  
Selon la presse internationale, la délégation palestinienne a cédé à la pression de Washington et fini par accepter ce report bien qu'elle ait estimé que le document "rapporte des faits incontestables".
  
Les Etats-Unis se sont opposés à un projet de résolution reprenant à son compte les recommandations de la mission Goldstone et reprochent au rapport d'être déséquilibré en "se focalisant de manière écrasante sur les actions d'Israël".
  
L'offensive israélienne contre la bande de Gaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, a fait plus de 1.400 morts palestiniens, en majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes.

Première publication : 06/10/2009

COMMENTAIRE(S)