Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Sports

L'UCI dément avoir favorisé l'équipe Astana

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2009

L'Union cycliste internationale (UCI) a jugé de "totalement infondées" les accusations de complaisance portées à son encontre par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), à l'égard d'Astana lors du Tour 2009.

AFP - L'Union cycliste internationale (UCI) a rejeté les accusations du rapport de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) évoquant "un traitement privilégié pour l'équipe Astana" pendant le dernier Tour de France.
   
Le rapport, qualifié d'"accablant" par le journal français Le Monde qui en a eu la primeur, recense ce que l'AFLD estime être les dysfonctionnements des contrôles antidopage durant la dernière Grande Boucle, notamment ceux qui ont concerné l'équipe Astana dont deux coureurs, l'Espagnol Alberto Contador (1er) et l'Américain Lance Armstrong (3e), ont terminé sur le podium.
   
Dans un communiqué, la Fédération internationale a estimé "totalement infondées" les "accusations portées par l'AFLD contre les officiels dépêchés sur la course française" et a évoqué la possibilité de travailler "avec un partenaire neutre pour les contrôles antidopage sur sol français".
   
L'UCI a considéré "tout à fait inacceptable la façon de procéder adoptée par M. Pierre Bordry (président de l'AFLD) et ses collaborateurs", en rédigeant et publiant "un rapport unilatéral, alors que l'UCI et l'AFLD avaient convenu ensemble d'un programme de contrôles pour le Tour".
   

"Egalité de traitement"
   
L'UCI a affirmé respecter "de manière scrupuleuse les obligations imposées par le Code mondial antidopage: l'égalité de traitement entre équipes et coureurs est strictement garantie, les conditions des contrôles sont tout à fait conformes aux standards en vigueur et les règles de conservation des échantillons rigoureusement observées."
   
"L'AFLD ne prête attention qu'à ce qu'elle considère comme des dysfonctionnements pratiques des autres parties, pour faire croire ensuite qu'elles ont globalement mal travaillé", s'insurge la Fédération internationale en soulignant "l'énorme volume de travail réalisé" pour un programme qui est "le plus complet et le plus sophistiqué réalisé sur un événement sportif hors jeux Olympiques".
   
L'UCI a regretté "que le bon partenariat opérationnel mis en place lors du Tour de France 2009 ait été miné par la recherche de visibilité médiatique de M. Bordry, lequel semble aussi vouloir saboter les efforts effectués par l'UCI et ses partenaires ces dernières années dans le domaine de la lutte contre le dopage". Avant de conclure qu'elle allait étudier la possibilité de faire appel à un "partenaire neutre pour les contrôles antidopage sur sol français", une option qui, souligne-t-elle, a déjà été adoptée par d'autres fédérations internationales.
 

Première publication : 06/10/2009

COMMENTAIRE(S)