Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang s'apprêterait à redémarrer le réacteur de Yongbyon

Vidéo par Céline MISSOFFE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2009

Alors que le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-il, s'est dit prêt à reprendre les négociations, Séoul affirme que la centrale de Yongbyon, dédiée à la production de combustible et de plutonium enrichi, est sur le point d'être relancée.

REUTERS - La Corée du Nord est entrée dans la dernière phase de remise en marche de sa centrale de Yongbyon, élément central de son programme nucléaire, rapporte mardi l'agence sud-coréenne Yonhap.

"Le travail de relance des installations nucléaires à Yongbyon est en cours depuis le début de l'année", a dit une source gouvernementale sud-coréenne à Yonhap, sous le sceau de l'anonymat.

"Nous avons obtenu des informations indiquant que le travail de relance est dans ses dernières phases", a ajouté cette source.

La Corée du Nord avait entrepris l'année dernière de démanteler son complexe sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique, dans le cadre des pourparlers à six visant à interrompre son programme nucléaire.

Mais elle a quitté ces discussions il y a un an et expulsé peu après les inspecteurs de l'AIEA, annonçant alors qu'elle ferait le nécessaire pour redémarrer sa centrale nucléaire, dédiée à la production de combustible et de plutonium enrichi.

Mardi, le numéro un nord-coréen Kim Jong-il s'est dit prêt à reprendre le dialogue sur le nucléaire, mais il a exigé d'avoir au préalable des discussions directes avec les Etats-Unis.

Première publication : 06/10/2009

COMMENTAIRE(S)